L’Iran affirme avoir enrayé la menace Stuxnet

Finalement, la fin du monde est peut-être reportée pendant un moment. En effet, le ministère du renseignement iranien a annoncé avoir arrêté les créateurs du ver Stuxnet. Oui, ce fameux ver qui n’avait pas touché l’Iran mais un peu quand même. Moralité, nous sommes tous sauvé et nous allons enfin pouvoir arrêter de creuser pour notre abri anti-atomique. Si ce n’est pas une bonne nouvelle, alors je ne sais pas ce que c’est…

Mais quelle aventure, les amis ! Il y a un peu plus d’une semaine de cela, nous pensions que nous allions être exterminés par des roms zombies ou par un virus informatique touchant la centrale nucléaire iranienne. Maintenant, nous savons que nous n’avons plus de souci à nous faire puisque le gouvernement iranien a repéré et arrêté les personnes qui se cachaient derrière Stuxnet.

Des personnes dont nous ignorons encore tout puisque l’Iran n’a pas daigné communiquer sur le sujet. On sait juste qu’ils croupissent au fond d’une geôle iranienne et que tous les ordinateurs infectés ont été nettoyés. Notons tout de même que l’état d’Israël a été cité dans la liste des suspects mais qu’aucune preuve n’a été avancée pour étayer cette thèse un brin loufoque.

Quoi qu’il en soit, au risque de vous paraître un brin paranoïaque, on peut dire que cette histoire avantage grandement l’Iran qui pourra désormais se faire passer une victime alors que le gouvernement actuellement en place continue de bafouer les droits de l’homme. Bravo les gars, vous avez tout compris.

Via (Crédits Photo)