Iron Man dans la vraie vie, c’est désormais possible… à condition d’avoir un compte en banque bien garni

Richard Browning est un inventeur anglais reconnu pour ses inventions uniques. Aujourd’hui, l’une de ses dernières créations devrait ravir les fans de Marvel. Richard Browning a conçu une combinaison faisant penser à celle d’Iron Man dans le cadre de la campagne « Wiltshire’s Iron Man » qui a eu lieu en 2017.

Équipée de propulseurs sur ses bras et son dos, cette combinaison digne des blockbusters américains a été baptisée Gravity par Richard Browing.

Iron Man

Cette invention a fait son premier vol en avril 2017 pendant quelques secondes à un mètre et demi du sol. Comme l’a expliqué Richard Browning, « C’était le tout premier moment où nous avons correctement prouvé que cela fonctionnait. »

Un an après ce premier vol, la combinaison est aujourd’hui mise en vente sur le marché, mais a un prix tel que seuls les plus riches d’entre nous pourront se le procurer.

Une combinaison pas comme les autres

Pour construire cette combinaison, Richard Browning a fait appel à l’impression 3D. Gravity s’apparente à un exosquelette léger rattaché à six turbines à gaz ayant une poussée combinée de 130 kg.

La combinaison pèse en tout et pour tout 27 kg et permettra à son utilisateur de voler à une vitesse allant jusqu’à 51 km/h. Cette caractéristique a valu à Richard Browning d’entrer, avec son invention, dans le Guinness des records.

Une édition limitée

Pour ceux qui aiment se déguiser et qui sont fans d’Iron Man, cette combinaison hors du commun est actuellement mise en vente. Par contre, pour l’avoir, il faudra y mettre le prix, car elle n’est pas donnée.

Il faudra débourser 340 000 livres sterling soit 380 000 euros pour s’en procurer une. Richard Browning a produit seulement 9 de ces combinaisons Gravity qui sont donc des éditions limitées.

Elles sont disponibles uniquement chez Slefridges, une chaine de magasins très connue au Royaume-Uni. Ceux qui auront les moyens d’acquérir cette combinaison se verront automatiquement offrir une formation au pilotage. De plus, le magasin Oxford Street propose également des expériences de réalité virtuelle pour les personnes qui achèteront le costume.

Il reste encore à savoir si tout cela aidera les potentiels acheteurs à fermer les yeux sur le prix exorbitant de cette combinaison digne de Tony Stark.