Google Maps : les itinéraires multiples sont arrivés !

Google Maps se bonifie avec le temps et il ne se passe pas une semaine sans que les Googlers ne nous gratifient de nouvelles fonctionnalités. Cette fois, ils ont d’ailleurs frappé très fort en introduisant une nouveauté que beaucoup attendaient, soit les itinéraires multiples. Cela n’a l’air de rien dit comme ça mais les internautes vont désormais avoir la possibilité de planifier des trajets composés de plusieurs escales, des trajets qu’ils pourront ensuite utiliser comme supports pour leurs voyages. Et autant le dire clairement, les services web spécialisés comme Roadtrippers risquent de l’avoir mauvaise. Très mauvaise, même.

Alors c’est vrai, Google Maps propose moins d’options pour les voyageurs que Roadtrippers. C’est assez logique puisque le service a été pensé avant tout comme un outil de cartographie. Toutefois, l’arrivée des itinéraires multiples pourrait la donne, et même causer du tort à pas mal de boites. Il faut dire aussi que ces derniers fonctionnent très bien, et qu’ils en plus très faciles à utiliser.

Itinéraires multiples Google Maps

Google Maps a maintenant droit aux itinéraires multiples !

Tout se passe depuis la nouvelle version de Google Maps. Pour calculer des itinéraires multiples, l’internautes n’aura qu’à cliquer sur un simple bouton nommé… « Itinéraires ». Pourquoi faire compliqué ? Une fois que ce sera fait, il se retrouvera face à une petite fenêtre composée de deux champs, une petite fenêtre qui apparaîtra dans le coin en haut à gauche, en surimpression sur la carte. Il lui faudra saisir le lieu de départ et le lieu d’arrivée, bien sûr. Mais c’est là que les choses sérieuses commencent. Après avoir défini la destination de son périple, il verra effectivement apparaître un nouveau champ. S’il souhaite ajouter une étape à son voyage, il lui suffira de saisir l’adresse de son choix dans cette zone. Lorsque ce sera fait, un autre champ va lui sauter à la gorge ! Encore ! Oui ! Calmons nous, et reprenons notre respiration. Vous l’aurez compris, la procédure reste la même. Une adresse, un champ. Une nouvelle adresse, un nouveau champ. Une nouvelle nouvelle adresse, un nouveau nouveau champ. On pourrait continuer comme ça pendant des heures.

L’itinéraire, lui, se dessinera au fur et à mesure sur la carte, nous pourrons donc aisément contrôler sa viabilité. Ensuite, et bien comme pour n’importe quel itinéraire, l’internaute pourra l’afficher et même l’imprimer s’il le souhaite. Si l’on ajoute à cela les vignettes intégrées au bandeau en bas de la fenêtre – des vignettes qui nous renvoient vers des lieux notables en lien avec notre itinéraire – on se dit que Google Maps n’a pas fini de faire dans le tourisme.

Via