iTunes : l’offre « cloud » est prête (enfin il paraît)

La rumeur nous vient tout droit de chez Reuters et elle risque de mettre en appétit tous ceux qui aimeraient pouvoir profiter de leur musique depuis n’importe quel endroit et surtout depuis n’importe quel appareil. En effet, d’après ce nouveau bruit de couloir, il semblerait qu’Apple soit sur le point de sortir son offre dématérialisée. Et si l’information se vérifie, alors cela veut dire que nous pourrons bientôt tous profiter d’un iTunes « on the cloud ». Même que c’est le genre d’info qui a tendance à me mettre de bonne humeur.

Et il en va sans doute de même pour vous parce que vous devez en avoir marre de passer vos soirées à synchroniser tous les albums piratés de Pascal Obispo et de son copain Florent Pagny. Là, au moins, avec cette solution, plus de problème, suffira de balancer tous vos MP3 sur les serveurs d’Apple et vous pourrez ensuite les retrouver depuis une autre bécane ou même depuis votre téléphone / tablette tactile. Tout ça en quelques secondes et sans avoir à faire qui que ce soit.

Mais la grande question, celle que tout le monde se pose y compris ce bon vieux Julien Lepers, c’est de savoir quand sortira cette offre. De deux choses l’une, soit Apple choisira de la présenter à la prochaine WWDC et donc au mois de juin prochain, soit la firme attendra sa « Music Event Keynote » du mois de septembre. En toute logique, c’est plutôt cette dernière date qui devrait être retenue par la Pomme mais ce n’est pas forcément sûr à 100 %. Et non, parce que Amazon a déjà fait pas mal de bruit avec sa propre solution dématérialisée (Amazon Cloud Drive / Amazon Cloud Player) et que Google devrait prochainement lancer aussi un service de ce type.

Dans ce contexte, les gars de chez Apple vont peut-être se presser de sortir leur solution histoire de ne pas laisser une trop grande marge de manoeuvre à la concurrence. Cela étant dit, tout dépendra aussi de la date à laquelle seront signés les accords avec les maisons de disque, hein… Toujours d’après Reuters, l’affaire serait actuellement en bonne voie mais quand il est question de l’industrie musicale, il vaut mieux se montrer trèèèèèèès prudent. Et oui, parce que nos chers majors ont parfois tendance à changer d’avis comme de chemise.

Et pour finir, on ne manquera évidemment pas d’avoir une grosse pensée émue pour Deezer ou encore Spotify. Jusqu’à présent, ces sociétés étaient bien tranquilles sur le marché mais elles vont prochainement devoir faire face à une concurrence particulièrement aggressive. Oui, car il ne faut pas l’oublier, Google et Apple disposent de moyens financiers bien plus conséquents qu’une boîte comme Spotify. Et si l’on ajoute à cela le fait que cette dernière bride de plus en plus son offre (ou plutôt « est de plus en plus obligée de brider son offre »), on se dit que les internautes risquent de changer très vite son fusil d’épaule.

Mots-clés appleitunesrumeurs