Ivre, il monte dans un Uber et voyage à travers quatre états

Kenneth Bachman a eu la très mauvaise idée de monter dans un Uber après une soirée un peu trop arrosée. Il s’est réveillé quatre états plus tard, avec une très grosse ardoise à la clé.

Uber et tous les services similaires à ce dernier sont très utiles et même plutôt bon marché lorsqu’il s’agit d’effectuer de courts trajets à travers la même ville, mais le prix de la course peut très vite monter sur les itinéraires les plus longs. Kenneth l’a appris à ses dépens.

Plus tôt dans le mois, notre inénarrable ami a ainsi rendu visite à des amis vivant à proximité de la West Virginia University afin de faire la fête.

Il sort d’une soirée et fini dans un Uber

La fraternité à laquelle appartenaient ses camarades avait en effet organisé une grosse soirée afin de décompresser entre deux semaines de cours.

L’alcool coulait à flots et Kenneth a donc fini la soirée sur les rotules. Lorsque le moment de rentrer est arrivé, notre fêtard a donc préféré commander un Uber pour revenir à sa location.

Seul problème, en programmant l’itinéraire, l’infortuné s’est trouvé d’adresse de destination et il a ainsi saisi celle de son domicile principal, un domicile situé quatre états plus loin dans le New Jersey.

En montant dans le véhicule, Kenneth a rapidement sombré et il s’est réveillé cinq heures plus tard, sur la route du New Jersey, avec une belle gueule de bois et une ardoise de 1633, 93$ sur les bras.

1633 $ la course, qui dit mieux ?

Atterré, Kenneth a immédiatement demandé au chauffeur ce qui s’était passé et l’homme lui a alors montré sa propre console, une console faisant clairement apparaître l’itinéraire commandé par l’infortuné.

L’affaire a rapidement été rendue publique et elle a beaucoup tourné ensuite sur les réseaux sociaux. Durant un entretien avec le Washington Post, Uber a confirmé la course tout en précisant que le prix du trajet était élevé en raison du véhicule commandé par le fêtard.

Non content de se tromper d’adresse, Kenneth avait en effet commandé un Uber X au lieu d’un véhicule traditionnel.

Le plus drôle reste cependant à venir. Kenneth n’avait pas ses bagages avec lui et il devra donc se rendre de nouveau en Virginie-Occidentale pour récupérer ses affaires. Gageons qu’il ne prendra pas le risque de commander un Uber cette fois.

Mots-clés uber