Ivres, ils mettent le feu à une voiture pour faire le buzz sur Snapchat

Snapchat se retrouve de temps en temps mêlé à des faits divers et le dernier en date est sans doute le plus ridicule de tous. Deux hommes ont effectivement mis le feu à une voiture afin de faire le buzz sur la plateforme. Ils avaient en effet prévu de se prendre en photo devant les flammes de leur propre incendie pour impressionner les autres utilisateurs du service.

Selon Nice-Matin, l’incident s’est produit la semaine dernière dans les rues de Grasse. Plus précisément dans la nuit de mercredi à jeudi.

Snapchat

Des policiers étaient en train de faire une ronde dans le hameau de Saint-Claude peu avant une heure du matin lorsqu’ils ont aperçu un homme posté dans un coin sombre.

Une patrouille de police a aperçu un homme en train de faire le guet

L’individu, caché dans l’ombre, semblait faire le guet. Alertée par son attitude suspecte, la patrouille a donc décidé de procéder à un contrôle d’identité et de vérifier ainsi les papiers de l’homme. Les policiers ont alors réalisé que ce dernier était connu de leurs services.

En inspectant les alentours, la patrouille a alors aperçu un deuxième homme en train de se diriger vers eux. Ce dernier a cependant tourné les talons lorsqu’il a réalisé avoir affaire à des policiers. La Bac l’a cependant interpellé un peu plus loin.

C’est alors que la patrouille a remarqué un véhicule en feu. Les pompiers sont rapidement intervenus sur la scène, mais ils n’ont pas été en mesure de sauver le véhicule et ils ont juste pu protéger les autres voitures garées autour afin d’éviter que ces dernières ne prennent feu.

Ils se sont filmés devant le véhicule en feu

En fouillant les deux hommes, des hommes qui sentaient eux aussi le brûlé, les policiers ont trouvé des briquets dans leur proche.

Les prévenus ont bien entendu nié être les auteurs des faits et ils ont ainsi déclaré aux policiers qu’ils s’étaient simplement approchés du véhicule en feu « pour prendre des snaps devant les flammes ». Durant l’interrogatoire, l’un des hommes a finalement craqué et il a alors reconnu avoir filmé son ami devant le véhicule en feu et diffusé ensuite la scène sur Snapchat.

Passablement ivres, les deux hommes ont été placés en garde à vue et déférés en comparution immédiate en fin de semaine dernière. Le jugement n’est pas encore connu.

Mots-clés snapchat