Clicky

Izapa révèle de nouveaux secrets

Izapa est un site archéologique située au sud du Mexique. Il s’agit d’une ancienne citée célèbre pour ses édifices atypiques. La zone s’étend sur plusieurs kilomètres et possède des groupes principaux de monticules.

Le site comptait plus d’une centaine de constructions à son apogée. Ce n’est plus le cas actuellement. Il est tout de même possible d’observer des monuments pouvant atteindre les 22 mètres de haut.

Les archéologues ont récemment réalisé une découverte grâce à des images satellites. Il s’avère qu’une multitude d’autres petites villes se trouvent à proximité. Leur modèle est similaire à celui de la capitale. Au total, il s’agit d’environ 37 colonies. Tout autour du bord du Guatemala, quatre de ces structures sont également visibles.

Centre politique et religieux important, le royaume était très actif entre 700 et 100 ans avant J-C. Son emplacement était favorable aux migrations et au commerce dans la région.

Un lieu unique rempli d’histoires

Las Viudas représentent la seconde plus grande colonie du royaume. Trois des plus grands sites abritaient à peu près de 2000 résidents et disposent d’un système complexe utilisé pour les observations en astronomie.

De nombreux archéologues soutiennent le rôle considérable d’Izapa dans la construction du calendrier maya.

Izapa comprend une panoplie de monuments, dont des pierres placées sur des colonnes par exemple. D’autres structures sont plus libres. Les sculptures quant à elles ont un style propre. Elles retracent les évènements historiques, mais aussi mythiques. Près de 89 stèles sont présentes. Elles illustrent diverses légendes mayas.

Un endroit exceptionnel à découvrir

Au niveau de la plupart des sites, des pyramides sont observables tout au nord. Elles servaient lors des divers rituels et cérémonies. L’axe nord-sud pointe légèrement vers l’Est. Cette direction offre une bonne vue du volcan Tacaná. Les constructions ont été réalisées en fonction du coucher du soleil et du solstice d’hiver.

L’accès aux ruines est gratuit mais sur les plusieurs secteurs existants, seuls trois peuvent être visités. Cette surface représente à peine 2% du total de l’espace. Le groupe A est l’idéal pour observer des stèles. Elles sont disposées autour d’un champ. Le groupe B est plutôt composé de sculptures en pierre. Les visiteurs venus admirer les pyramides peuvent quant se tourner vers le groupe F.

Mots-clés archéologie