Clicky

Jackson Oswalt, l’enfant qui construisait un réacteur nucléaire dans sa salle de jeux

À 14 ans, Jackson Oswalt, originaire de Memphis, est un jeune garçon tout à fait normal à bien des égards. Il va à l’école, il aime passer du temps avec ses amis, il joue au tennis et aussi à Fortnite.

Mais contrairement aux garçons de son âge, il aime aussi manipuler un réacteur nucléaire qu’il a construit alors qu’il n’avait que 12 ans et qu’il garde chez lui.

nucleaire

Crédits Pixabay

Le plus jeune homme à réaliser la fusion nucléaire

Tout a commencé il y a quelques années lorsqu’Oswalt a découvert l’histoire de Taylor Wilson, un adolescent de 14 ans qui avait construit son propre réacteur à fusion nucléaire dans son garage à Reno, dans le Nevada, en 2008. Wilson était ainsi devenu la plus jeune personne à avoir réussi la fusion nucléaire, ce qui lui avait valu une grande popularité et même une visite du président Barack Obama.

Aujourd’hui Wilson a 24 ans et il travaille comme chercheur et étudie les moyens de rendre la fusion nucléaire plus efficace.

Mais en janvier 2018, Wilson a perdu son titre de plus jeune personne à avoir réalisé la fusion nucléaire, au profit d’Oswalt qui a réussi le même exploit à seulement 12 ans. Oswalt a en effet réussi à mettre au point un réacteur de fusion nucléaire, validé par les membres d’un forum appelé Fusor.net, qui réunit à la fois des physiciens et des amateurs passionnés.

Un énorme défi relevé haut la main

Réussir à construire un réacteur à fusion nucléaire est une entreprise qui demande beaucoup de temps, de connaissances et d’argent. Mais Oswalt a quand même relevé le défi, avec le soutien de ses parents qui n’en restaient pas moins inquiets vu les risques de radioactivité.

Notre jeune scientifique a d’abord commencé par faire des recherches sur les éléments nécessaires à la construction d’un réacteur à fusion nucléaire : les composants, les outils nécessaires et le temps que cela prendrait.

Mais Oswalt avait déjà pour habitude de passer des heures à construire des objets dans l’atelier de bois de son grand-père, donc construire un réacteur nucléaire ne lui faisait pas peur.

Ce qui a surtout motivé le jeune chercheur à aller jusqu’au bout, c’était l’envie de devenir la plus jeune personne à réaliser la fusion nucléaire. « C’était vraiment pour le défi. C’était toujours quelque part dans ma tête que je voulais être le plus jeune », a-t-il déclaré.

Mots-clés insolite