Japon : un collisionneur géant pour percer les mystères de l’Univers

De nombreux collisionneurs ont vu le jour durant ces dernières années dont le LHC, grand collisionneur de hadrons, le LEP, collisionneurs électron-positron ou encore le KEKB, le VEPP-2000 et le VEPP-4 construits a l’Institut de physique nucléaire Budker. Plus récemment, les scientifiques se sont concentrés sur la conception du SuperKEKB, un collisionneur géant japonais auquel les Russes ont contribué.

Il sera le premier collisionneur depuis 2008 à traiter du mystère de l’antimatière. La première collision d’électrons et de positrons du SuperKEKB a eu lieu dernièrement au centre international KEK, dans la ville de Tsukuba, Japon. Les évènements qui ont eu lieu durant cette première expérience ont été enregistrés par le détecteur Belle II.

Univers

Actuellement, les chercheurs se concentrent sur l’augmentation de la fréquence des collisions entre la matière et l’antimatière et le SuperKEKB leur sera d’une grande aide.

Un collisionneur qui offre de grandes possibilités

Le SuperKEKB aidera les scientifiques à enregistrer les collisions extrêmement rares de particules élémentaires avec une précision jamais atteinte auparavant a expliqué Konstanin Belotski de l’Institut d’ingénierie physique de Moscou lors d’une interview accordée à des médias locaux.

« Cette possibilité d’étudier les particules à un niveau technologique aussi élevé est vraiment incroyable, car il est très difficile en général de contrôler les particules. Le collisionneur japonais SuperKEKB, dont les éléments les plus importants ont été créés avec la participation de physiciens russes nous permettra d’observer et d’étudier tous ces processus plus en détail. »

Découvrir les mystères de l’Univers

Toujours d’après Konstanin Belotski, ce collisionneur permettra aux scientifiques de se rapprocher de nouveaux mystères des lois physiques qui se caractérisent par des symétries spéciales, susceptibles toutefois d’être perturbées. Les expériences qui seront menées grâce au SuperKEKB permettront essentiellement de trouver de nouvelles particules jusqu’alors inconnues de tous.

Elles aideront aussi à connaitre les causes de la domination de la matière sur l’antimatière que nous observons dans l’Univers. « L’étude de ce processus est d’une immense signification fondamentale pour la science. Nous savons que la symétrie, c’est une loi de la nature, mais il s’avère qu’elle a été violée. Il se peut que cela ait joué un rôle déterminant dans l’apparition de notre Univers. »

Konstanin Belotski n’a pas mentionné quand est ce que ces expériences débuteront et combien de temps elles dureront.

Mots-clés japonphysique