Japon : un sexshop axé sur la réalité virtuelle à Akhihabara

Soft on Demand a ouvert un nouveau sexshop assez particulier dans le district d’Akihabara, au Japon. Il met l’accent sur la réalité virtuelle et il permet ainsi à ses clients de louer pendant quelques minutes ou quelques heures des salles spécialement équipées pour l’occasion. Si l’expérience porte ses fruits, l’enseigne envisage d’ouvrir d’autres boutiques spécialisées dans les mois à venir.

Créé au milieu des années 90, Soft on Demand n’a clairement rien d’une épicerie de quartier. L’entreprise regroupe en effet plusieurs studios de production de films pornographiques et elle compte un peu plus de 120 salariés dans ses effectifs.

Soft on Demand

Soft on Demand propose des salles équipées de casques à réalité virtuelle dans un de ses sexshops.

Accessoirement, elle est une des plus importantes entreprises de ce secteur sur le territoire et sa réputation dépasse allègrement les frontières japonaises.

Soft on Demand mise sur la réalité virtuelle pour ses sexshops

Elle exporte en effet depuis plusieurs années ses productions à l’étranger, et notamment aux États-Unis et en Europe. Mieux, elle est aussi connue pour ses productions extrêmement créatives et elle a même reçues plusieurs récompenses durant ces dernières années.

Soft on Demande produit en moyenne 1 000 films par an et l’enseigne vend aussi de nombreux produits dérivés comme des préservatifs, des lotions lubrifiantes ou même des jouets sexuels. De temps à autre, il lui arrive aussi de produire des jeux vidéo.

Afin de faciliter l’accès à ses contenus, l’enseigne a ouvert plusieurs boutiques à travers tout le territoire. Les Japonais peuvent se rendre dans ces magasins pour acheter des films et tous les autres produits commercialisés par la marque.

Elle vient d’inaugurer une nouvelle boutique située à Tokyo, et plus précisément dans le district d’Akihabara. Un quartier connu pour ses boutiques d’électronique, mais également pour ses nombreux magasins de mangas. Relativement proche des autres établissements de l’enseigne, cette boutique abritera en plus des salles axées sur la réalité virtuelle.

Location à l’heure ou à la journée

Dotées de murs insonorisés, ces salles seront équipées d’un casque à réalité virtuelle et d’un ordinateur capable de le faire tourner. Après avoir réservé son créneau à l’accueil, le client n’aura plus qu’à s’installer confortablement dans le fauteuil présent dans la pièce et s’équiper du casque pour accéder aux contenus de son choix.

Il aura notamment accès à des films tournés par les studios appartenant à Soft on Demand.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’accès relativement accessible. L’enseigne a fixé ses prix à 550 yens pour une heure, soit quelque chose comme 4,5 €. Les clients les plus motivés (et les plus endurants) pourront aussi louer la pièce toute une journée pour la modique somme de 3 150 yens, soit environ 25,50 €.