Japon : voici Lovot, le robot qui vous donne de l’affection

Au Japon, les gens sont si occupés qu’ils n’ont parfois pas le temps de nouer des relations amicales ou amoureuses. Pour combler le vide affectif que peuvent ressentir certains, la start-up GROOVE X a eu l’idée de concevoir un robot domestique capable de donner de l’affection à son propriétaire.

Baptisé « Lovot, » il s’agit d’un petit robot intelligent tout mignon dont la mission est d’« augmenter le niveau de confort et de sensation d’amour » dans les foyers. Pour ce faire, il est doté d’une apparence adorable, de type « peluche, » qui donne envie de lui faire plein de câlins.

Lovot

Capture YouTube

GROOVE X a dévoilé Lovot cette semaine, annonçant qu’il sera vendu au prix de 3 100 $, avec un abonnement mensuel de 90 $. Si vous avez envie d’en avoir un, vous pouvez déjà le précommander, mais il ne vous sera expédié que fin 2019.

Une peluche high-tech

Haut comme trois pommes, Lovot a des allures de pingouin avec une tête ronde, de grands yeux vifs et brillants ainsi qu’une paire de nageoires qu’il peut remuer à sa guise. Le robot est équipé de caméras et de capteurs au niveau de la tête et des yeux qui lui permettent de reconnaitre les sons et les individus ainsi que de faire la différence entre les personnes, les animaux et les meubles.

Lovot présente aussi la particularité d’être « sensible » au toucher, car il réagit aux chatouilles. Son corps tout doux génère une chaleur agréable. Cerise sur le gâteau, le robot de GROOVE X s’endort comme un bébé lorsque vous le bercez dans vos bras ou sur vos genoux.

L’importance des robots au Japon

Lovot est une idée de Kaname Hayashi, un des développeurs à l’origine du célèbre robot humanoïde Pepper. Hayashi espère que sa création pourra réchauffer les cœurs et rompre la solitude qui pèse dans certains foyers. Grâce à ses caméras intégrées, Lovot peut également faire office de moniteur bébé ou bien garder un œil sur les personnes âgées tout en leur tenant compagnie.

Si le concept paraît sûrement étrange pour certains, il faut savoir que la compagnie robotique est une pratique courante au Japon. Le dernier phénomène en date s’agit du chien-robot de Sony, baptisé « Aibo, » qui est lui aussi capable d’interagir avec ses propriétaires.

Mots-clés robotiquerobots