Jareth Nebula : femme, homme, puis alien asexué

Jareth Nebula est née femme avant de se changer en homme. À l’âge de vingt-neuf ans, elle s’est fait enlever les seins. Cependant, devenue « homme », elle a constaté que la transition entre les sexes ne comblait pas le vide qui l’avait inspiré durant toute sa vie. Plus récemment, cette originaire de Washington a décidé de se qualifier elle-même d’agender, c’est-à-dire une personne dépourvue de sexe.

« Agender » signifie sans sexe ou sans distinction de genre. Ce mot désigne une personne dont l’identité n’est pas fixée ou celle qui croit être un mélange des deux sexes. Ce personnage de trente-trois ans exprime son état actuel à travers un visage orné de piercings. Il porte aussi une couche de maquillage d’un autre monde pour paraître « moins humaine ».

jareth-nebula

Capture Instagram @jareth_nebula

« Je ne me sens pas comme des humains. Je ne me sentais pas à l’aise en tant que genre ou même entre les deux. Je sais que je suis coincé dans une forme humaine et c’est ainsi que les autres me perçoivent, mais pour moi, je suis un étranger sans sexe », a-t-il déclaré.

Pour résoudre ses problèmes et conflits intérieurs

L’acceptation sociale de la communauté LGBTQ a beaucoup évolué, surtout dans les pays qui ont légalisé le mariage gay. Chaque année, les membres de celle-ci défilent dans les rues pour montrer leur fierté d’être ce qu’ils sont.

Par contre, un rapport du FBI publié en 2018 a révélé une forte augmentation du nombre de crimes motivés par la haine envers eux.

Jusqu’à présent, Jareth Nebula refuse de dévoiler publiquement son identité d’origine. Son actuel surnom a été inspiré par le personnage de David Bowie, « Jareth the Goblin King », tiré du film fantastique de Jim Henson, le « Labyrinth », sorti en 1986.

Lors de ses vingt-six ans, Jareth avait été diagnostiquée d’un syndrome d’Ehlers-Danlos. Il s’agit d’un trouble qui affecte les os, le tissu conjonctif de la peau et des vaisseaux sanguins. Cette maladie rend son corps trop souple, ce qui lui a valu le surnom de « M. Élastique » durant son adolescence. Depuis, il s’est senti tout à fait différent des êtres humains.

Force est d’admettre que le public aura des difficultés à s’habituer à cette identité particulière. Celle-ci est parfois perçue comme une maladie mentale, mais Jareth est déterminé à découvrir sa part d’alien.

Même si sa famille l’a totalement soutenue lors de son passage de la féminité à la masculinité, cette fois-ci, elle pourrait avoir du mal à cerner leur enfant qui se veut d’être un « alien».

« Ma famille me considère toujours comme un homme parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’est un extraterrestre. Je veux seulement être accepté », a confié Jareth.

« Le fait d’être un transsexuel n’a pas résolu mes problèmes et mes luttes intérieures. Je n’étais pas heureux comme je l’espérais. J’avais l’impression de me glisser dans la peau de quelqu’un d’autre. Enfin, j’ai découvert ce qu’était un Agender », a-t-il ajouté.

Jareth Nébula a affirmé que, avant, il était fréquemment maltraité et attaqué, même en ligne. Apparemment, sa décision de se considérer comme un alien aurait amélioré sa vie. Le personnage particulier a un penchant pour la culture pop japonaise. Il se rase les sourcils et porte des piercings aux lèvres, au septum et au pont de nez.

« Je suis désolé pour les gens qui m’attaquent en ligne. Je suis heureux et je continuerai à ressembler chaque jour davantage à un extraterrestre »,a-t-il ajouté.

Mon aspect extérieur reflète comment je me sens à l’intérieur

Il existe également un autre personnage aux tendances relativement similaires. Il s’agit de Vinny Ohh, un mannequin californien de vingt-deux ans, star d’une émission de télé, a subi cent dix opérations esthétiques pour ressembler à son personnage de rêve.

« Je veux devenir un alien asexué. Je veux que les gens me voient comme un hybride. Pas un homme, pas une femme. J’essaye de montrer que les genres importent peu dans la société et que nous devons être plus tolérants », a-t-il déclaré.

À présent, il compte encore débourser cent quarante-deux mille euros pour que les médecins lui retirent ses parties génitales. Vinny Ohh utilise des lentilles de contact de couleur noire et un maquillage spécial.

« Je souhaite que mon aspect extérieur reflète comment je me sens à l’intérieur. Je veux être une personne sans sexe depuis mes 17 ans. Je peux vivre sans organes sexuels. Je me sens dans la peau d’un alien : avec une grande tête et sans sourcils», a-t-il ajouté.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jareth Argentum (@jareth_nebula) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jareth Argentum (@jareth_nebula) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jareth Argentum (@jareth_nebula) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jareth Argentum (@jareth_nebula) le

Mots-clés insolite