Jeff Bezos veut créer une colonie lunaire

Deux milliardaires rêvent actuellement de coloniser l’espace : Jeff Bezos et Elon Musk. Si le PDG de SpaceX prévoit de commencer la conquête par Mars, le PDG de Blue Origin vise quant à lui un objectif plus proche de la Terre, la Lune. Le CEO d’Amazon compte établir une colonie lunaire.

Il a fait part de ce projet à Alan Boyle de GeekWire durant une conférence sur le développement spatial.

JAXA Lune

Lors de cet événement qui a eu lieu le vendredi 25 mai 2018 à Los Angeles, Jeff Bezos a donc révélé son plan de colonisation lunaire. Il prévoit entre autres d’envoyer des êtres humains sur la Lune et d’y faire construire des établissements permanents. Selon le PDG de Blue Origin, ces bases seront d’une grande utilité dans les décennies à venir.

Jeff Bezos a également laissé entendre qu’il réaliserait ce projet de colonisation lunaire avec ou sans la contribution de la NASA.

La Lune serait une meilleure base pour l’industrie lourde

Jeff Bezos a déjà une vision très claire de ce qu’il veut faire sur la Lune. Selon ses propos, la Terre n’est pas le terrain de jeu idéal pour faire de l’industrie lourde. Pour Jeff Bezos, la Lune a non seulement la capacité d’accueillir des bases lunaires permanentes, mais en plus, elle peut fournir toute l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’industrie lourde.

Le PDG d’Amazon se projette déjà dans les prochaines décennies voire plus. Jeff Bezos compte envoyer des millions de personnes sur la Lune qui s’installeront, vivront et travailleront dans des établissements spatiaux solaires.

Un projet qui devrait normalement être soutenu par la NASA

Si Jeff Bezos a choisi la Lune comme première colonie, c’est en premier lieu à cause de sa proximité par rapport à la Terre et en second lieu de par son exposition au soleil ainsi que la présence des dépôts de glace sur ses pôles. Pour mener à bien ce projet, le milliardaire prévoit de construire un atterrisseur lunaire, dénommé Blue Moon, avec la NASA.

Néanmoins, Jeff Bezos déclare qu’il mettrait sur pied son projet même sans l’aide de la NASA, qui peut y trouver peu d’intérêts pour amener l’agence à conclure un contrat avec Blue Origin. Si ce sera effectivement le cas, Jeff Bezos prévoit de se rapprocher d’autres agences comme l’agence spatiale européenne sur la coopération inter-lunaire ou même SpaceX.

Mots-clés espacelune