Clicky

Jeff Bezos veut envoyer des tonnes de fret sur la Lune

Dans le cadre de son projet d’exploration aérospatiale, Jeff Bezos prévoit d’envoyer « plusieurs tonnes de cargaison non spécifiée » sur la Lune. Blue Origin a signé une lettre d’intention avec deux sociétés aérospatiales allemandes, OHB SpaceSystems and Security et MT Aerospace, lors du 69ème Congrès international d’astronautique en Allemagne. La livraison des fournitures sur le satellite terrestre est prévue dans les cinq prochaines années.

D’après l’explication de Bezos, ce programme lunaire consiste à « affecter sur la lune tout objet utile pouvant exploiter les ressources qui s’y trouvent ». Baptisé «Blue Moon», le projet a probablement été initié pour lancer une activité privée sur la Lune. Cependant, la nature de la cargaison à transporter n’a pas été révélée.

JAXA Lune

Plusieurs agences spatiales envisagent de développer une technologie qui pourra délocaliser des entreprises du monde entier vers la Lune. Airbus Air and Space, par exemple, travaille sur le lancement de la «Moon Race».

Un traité généreux

Jusqu’ici, chaque concurrent compte profiter des ressources lunaires pour la fabrication de produits de hautes technologies. Cette étoile représente un nouvel espace et promet de nouvelles sources d’énergie. Cette perspective pourrait être bénéfique au bien-être des populations humaines et contribuer à la préservation de la vie.

Rappelons que le Traité sur l’espace extra-atmosphérique de 1967, signé par les États-Unis, interdit la propriété de biens privés dans l’espace. Cependant, faute de précision, cette norme a été soumise à diverses interprétations. C’est probablement cette lacune qui constitue le motif de cette invasion lunaire des sociétés commerciales. Cette année, la Chambre des représentants a approuvé la loi « Space commercial free enterprise Act » selon laquelle les entreprises américaines ne sont pas tenues de respecter les règles énoncées dans l’accord.

« La lune abritera un service d’expédition comme Amazon, qui fournira du matériel pour les expériences, du fret et un habitat à l’horizon 2020. Il s’agit d’ouvrir l’espace aux entrepreneurs et d’envoyer les usines polluantes plus loin de la Terre… Nous installerons les industries lourdes dans l’espace, pour toute une série de raisons pratiques », a déclaré le patron d’Amazon.

Faire de la Lune un tremplin vers la conquête de Mars

L’exploration de l’espace est visiblement devenue la distraction fétiche des riches PDG. Le fondateur de la boutique en ligne (Amazon) et de l’entreprise spatiale (Blue Origin) compte faire de la Lune un tremplin vers la conquête de Mars. « Si vous allez d’abord vers la lune et que vous y élisez domicile, vous pouvez plus facilement aller sur Mars », avait-il affirmé auparavant.

Selon le calendrier, en 2020, Jeff Bezos déploiera son nouveau lanceur lourd destiné au tourisme spatial pour environ trois cent mille dollars.

Le mois dernier, le CEO de SpaceX, Elon Musk, a confirmé la progression de la construction du « Big Falcon Rocket ». Il a également annoncé que le lancement aura lieu vers 2023.

Mots-clés lune