Clicky

Jérôme Hamon, l’homme aux trois visages

Jérôme Hamon, un homme de quarante-trois, a subi au début de l’année sa deuxième transplantation du visage. Il s’agit d’une première mondiale. L’opération a été menée d’une main de maître par l’équipe du professeur Laurent Lantieri à l’hôpital européen Georges-Pompidou de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

Jérôme Hamon souffre d’une neurofibromatose, une maladie génétique de type orpheline appartenant aux phacomatoses.

Dr Miami

Non mortelle, cette dernière touche le système nerveux et elle provoque l’apparition de tumeurs non cancéreuse au niveau des trajets nerveux.

Une première greffe en 2010

Dans certains cas, la neurofibromatose peut provoquer d’importantes difformités au niveau du visage et c’est précisément ce qui s’est passé dans ce cas précis. La maladie a en effet défiguré Jérôme Hamon et ce dernier a donc reçu une première greffe de visage en 2010.

Si l’opération avait été un succès, le patient a commencé à montrer des signes de rejet chroniques en 2016 et le greffon a ainsi commencé à se scléroser à plusieurs endroits. L’AP-HP a donc pris la décision de procéder à une seconde greffe au début de l’année.

Toutefois, avant l’opération, l’équipe médicale a été obligée de lui retirer son ancien visage et l’homme est ainsi resté pendant deux mois et demi en soins intensifs, sans visage.

Afin de pouvoir procéder à cette deuxième greffe, l’équipe de Laurent Lantieri a dû procéder avec prudence et elle a ainsi commencé par faire une pharmaphérèse au patient.

L’opération s’est déroulée au début de l’année

Durant les trois mois précédant l’intervention, son système a donc été nettoyé de tous ses anticorps et un traitement immunosuppresseur a été mis en place afin de bloquer la production de nouveaux anticorps.

Plus tôt dans l’année, à la mi-janvier, un nouveau donneur a été identifié, un homme de 22 ans. Toutefois, le décès du donneur a eu lieu à environ cinq cents kilomètres de la capitale et les médecins ont donc dû avoir recours à un produit conservateur de greffon afin de maintenir le visage en bon état.

La greffe a eu lieu à la mi-janvier et tout s’est bien passé. L’opération a duré vingt-deux heures et elle a été un succès. Jérôme Hamon est ainsi devenu le premier homme à recevoir une seconde greffe de visage. Il devrait sortir prochainement de l’hôpital.

Mots-clés médecinesanté