Clicky

Jesus Christ aurait selon certains experts utilisé de l’huile de cannabis pour réaliser certains miracles

Une théorie controversée défendue par certains historiens soutient que Jésus aurait peut-être utilisé de l’huile de cannabis à travers des rituels guérisseurs pour réaliser des miracles. Selon l’argument de David Bienenstock, historien et rédacteur en chef du magazine High Times, des documents historiques montrent que le cannabis était largement disponible à cette époque. Les gens savaient comment le cultiver et exploiter ses propriétés médicinales.

L’historien pense que le cannabis était largement disponible et qu’il était utilisé partout au Moyen-Orient pour traiter diverses maladies et infections. La vulgarisation de cette théorie selon laquelle Jésus aurait recouru à cette plante pourrait sensibiliser sur ses vertus thérapeutiques.

Cannabis Amazon

D’après les experts : « Il n’y a aucune différence entre l’efficacité de l’huile de cannabis aujourd’hui et ce qui aurait pu être disponible à l’époque de Jésus, c’est simplement une histoire de concentrer du cannabis dans l’huile et de l’absorber par la peau ».

Une fausse interprétation de la bible ?

Selon Chris Bennett, historien du cannabis, « si le cannabis était l’un des principaux ingrédients de l’huile d’onction ancienne et que recevoir cette huile est ce qui a fait de Jésus le Christ et ses disciples chrétiens, alors persécuter ceux qui utilisent du cannabis pourrait être considéré comme anti-Christ ».

Les experts ont même cité un texte de la Bible, dans Exode 30 : 22-25, pour soutenir leur théorie. Ils pensent que l’herbe appelée « keneh-bosm » aurait été, en fait, du cannabis. « Prenez les fines épices suivantes : 500 shekels de myrrhe liquide, deux fois moins de cannelle parfumée, 250 shekels de q’aneh-bosm, 500 shekels de cassia – tout selon le shekel du sanctuaire – et un arrière-train d’huile d’olive. Faites-en une huile d’onction sacrée, un mélange parfumé, le travail d’un parfumeur. Ce sera l’huile d’onction sacrée ».

Cependant, des experts en théologie s’accordent à dire que le «keneh-bosm» est un extrait de racine de calamus, utilisé de nos jours à des fins médicinales. Musselman affirme que : «Le calamus est une composante très importante de la médecine ayurvédique et son efficacité a été démontrée. Par exemple, au Sri Lanka, il est disponible dans tous les magasins de remèdes à base de plantes et également universellement cultivé dans les jardins familiaux».

L’huile pour l’onction sainte

Si on se réfère à la bible, l’huile pour l’onction sainte ne date pas de Jésus Christ. Elle a été fabriquée par Moise suite à une recommandation divine.

Elle était uniquement destinée à Aaron et ses descendants qui serviront dans la maison de Dieu, ainsi que pour enduire les mobiliers du temple. Il est écrit, dans les versets 32 et 33, que personne d’autres, surtout pas des étrangers, ne pourraient l’utiliser. Or, Jésus n’était pas de la même lignée qu’Aaron.