Jeux vidéo : la triste réalité derrière les cinématiques

Les jeux vidéo vous mentent, les jeux vidéo vous spolient et il est temps de le crier haut et fort ! Car en effet, les amis, il suffit de prendre le temps de se pencher sur ce qui passe derrière leurs cinématiques pompeuses, et de comparer ensuite le tout avec les phases de gameplay, pour comprendre que nous sommes tous manipulés. Et si vous doutez, si vous ne me croyez pas, alors voici Die, la vidéo qui révèle tout au grand jour et qui va vous aider à ouvrir les yeux sur le plus gros mensonge de toute l’histoire de l’humanité.

Jeux vidéo : la triste réalité derrière les cinématiques

Evidemment, c’est un bon gros délire, mais il n’empêche que le message délivré est assez clair. Afin de capter l’attention des joueurs et de les plonger dans leur univers, les éditeurs de jeux vidéo ont très souvent tendance à apporter le plus grand soin aux cinématiques de leurs titres. Et il suffit d’ailleurs de jeter un oeil aux dernières sorties pour comprendre que les jeux vidéo ont de moins en moins à envier aux grands studios hollywoodiens. Suffit de regarder ce qu’est capable de faire Square Enix pour le prouver d’ailleurs.

Mais le hic, le truc qui est nettement moins cool, ce sont bien sûr les phases de gameplay. Genre quand tu te bouffes une super cinématique de dingue avec une réalisation ultra dynamique et que tu te retrouves, quelques secondes plus tard, en train de basher quelques mobs qui passent par là, y a comme un gros décalage et je trouve que Die l’illustre plutôt bien. Je crois même qu’on pouvait difficilement trouver mieux pour démarrer la semaine du bon pied.



Mots-clés funhumourvidéo