Clicky

JO 2024 : Paris pas fermé à l’idée d’inclure l’eSport à l’évènement

Alors que l’attribution des JO 2024 n’est pas encore officiellement connue, le coprésident du comité parisien Tony Estanguet a récemment déclaré être ouvert à l’idée d’inclure l’eSport à l’évènement, même si c’est au Comité international olympique (CIO) que reviendra une telle décision.

Preuve parmi d’autres que l’eSport est entré dans une nouvelle dimension, celle du grand public, la chaîne cryptée Canal+ a décliné le concept de son émission footballistique Canal Football Club au milieu de la compétition vidéoludique, pour un programme nommé Canal eSport Club.

eSport

L’eSport s’est beaucoup développé ces dernières années.

L’exposition de l’eSport d’aujourd’hui n’est effectivement plus la même que celle que l’on pouvait observer il y a encore quelques années. Les Jeux asiatiques s’apprêtent même à accepter l’eSport dans sa 29e édition prévue pour 2022. Et s’il pouvait également en être question lors des Jeux olympiques de 2024 ?

« Trouver des passerelles » entre l’eSport et les Jeux olympiques

Alors que Los Angeles apparaît se résoudre à organiser les JO de 2028, la ville de Paris est plus ou moins assurée de s’occuper des Jeux de 2024. Dans un entretien publié mercredi par l’agence Associated Press, le coprésident du comité parisien Tony Estanguet a en tout cas d’ores et déjà ouvert la porte à une intégration de l’eSport dans l’évènement :

« Il faut qu’on s’y intéresse parce qu’on ne peut pas dire, ‘Ce n’est pas nous. Ce ne sont pas les Jeux olympiques’. Les jeunes, oui ils sont intéressés par l’eSport et ce genre de choses. Regardons cela. Rencontrons-les. Essayons de trouver des passerelles ».

Et d’ajouter : « Je ne veux pas commencer par dire ‘non’. Je pense qu’il est intéressant d’interagir avec le CIO, avec eux, la famille de l’eSport, pour mieux comprendre le processus et le pourquoi d’un tel succès. »

Quand bien même l’intention de rassembler est là, elle pourrait cependant mettre un certain temps, pour ne pas dire un temps certain, avant d’aboutir à une intégration ferme de l’eSport aux Jeux olympiques. À titre de comparaison, le surf, une activité sportive autrement plus connue semblant être née voilà plus d’un siècle du côté d’Hawaï, ne fera son apparition aux JO qu’en 2020, lorsque ceux-ci se tiendront à Tokyo.

Mots-clés esport

Share this post