Clicky

Jouer à Theme Hospital sur Android

Il faut bien l’avouer, Theme Hospital aura marqué son époque, et surtout ce foutu sixième hôpital qui était… hum… particulièrement difficile à atteindre. Ah ça, ils étaient sacrément doués les gars de Bullfrog. Et si vous avez envie de vous replonger dans vos souvenirs d’enfance, sachez que c’est parfaitement possible puisque Theme Hospital est désormais disponible sur Google Android, ce qui veut dire que vous allez pouvoir en profiter sur votre mobile ou sur votre tablette. Que c’est émouvant, les amis, que c’est émouvant… Une idée très sympathique, forcément, et on espère d’ailleurs qu’elle inspirera d’autres développeurs.

Jouer à Theme Hospital sur Android

Alors déjà, faut quand même savoir que pour profiter de Theme Hospital sur Android, vous avez finalement deux solutions : la simple et la compliquée. Pour la simple, et bien c’est assez facile puisqu’il suffit simplement de se rendre sur Google Play et télécharger l’application qui va bien. Le seul bémol, dans l’histoire, c’est que le titre est payant et il faudra ainsi débourser 0,99 € pour en profiter. Ce qui est d’autant plus perturbant que Theme Hospital est un abandonware et il est donc possible de le télécharger gratuitement sur de nombreux sites.

On en vient donc à la méthode compliquée. Je n’en ai pas parlé jusqu’à présent mais quelques bidouilleurs plutôt talentueux ont créé un moteur open source pouvant fonctionner sur PC, Mac OS et mobile. Un moteur du nom de Corsix TH qui est capable de faire tourner pas mal de jeux… dont Theme Hospital. Notez en outre qu’il est possible de trouver un fichier APK qui va bien pour l’installer sur votre terminal Android, mais il faudra ensuite récupérer les fichiers du jeu pour pouvoir profiter de Theme Hospital sur votre smartphone ou sur votre ardoise.

Je n’ai pas encore eu le temps de tester le machin, je pense que je vais essayer de voir si ça tourne correctement sur la Galaxy Tab 2 qui m’a été prêtée par Samsung, alors n’hésitez pas à partager vos retours avec nous.

Sources : 1, 2

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.