Clicky

Jupiter a de la concurrence avec cette nouvelle planète voyou

SIMP J01365663 + 0933473 n’est pas une planète tout à fait comme les autres. Elle vient en effet se ranger dans la catégorie des planètes voyous et elle est en plus dotée d’une masse douze fois supérieure à celle de Jupiter.

Jupiter, comme chacun le sait, est la plus grosse planète du système solaire. Immense, elle est à la fois plus volumineuse et plus massive que toutes les autres planètes réunies. Son rayon équatorial atteint les 71 492 kilomètres, avec un périmètre équatorial de 449 197 kilomètres et une circonférence orbitale de quatre milliards de kilomètres.

SIMP

Elle est également connue pour ses anneaux et pour les nombreux satellites placés dans son influence gravitationnelle.

Une planète dotée d’une masse 12 fois supérieure à celle de Jupiter

SIMP J01365663 + 0933473, de son côté, a été détecté pour la toute première fois en 2016, mais les astronomes l’avaient prise pour une naine brune en raison de sa taille. Cette planète est en effet immense et elle est ainsi dotée d’une masse douze fois supérieure à celle de Jupiter, avec en plus un champ magnétique unique en son genre.

Plus tôt dans l’année, des astronomes travaillant sur le Very Large Array ont entrepris de l’analyser en se focalisant sur ses émissions radio. Ils ont alors fait une étonnante découverte. Les données récoltées ne correspondaient pas aux modèles des étoiles.

SIMP J01365663 + 0933473 n’était donc pas une naine brune, mais une planète gazeuse similaire à celle de Jupiter.

Plus étonnant encore, le corps n’orbite pas autour d’une étoile et il vient donc se ranger dans la catégorie des planètes voyous et donc des planètes flottant seules dans l’espace.

Une planète esseulée

Pour le moment, nous savons peu de choses à son sujet, mais les astronomes ont calculé que le corps se trouvait à environ vingt années-lumière de notre propre monde. En outre, il serait âgé de deux cents millions d’années environ et il possèderait un champ magnétique extrêmement puissant, un champ dont l’intensité équivaudrait à environ quatre millions de fois celle de la Terre ! En conséquence, la planète est entourée par de gigantesques aurores boréales et ce sont précisément ces dernières qui nous ont permis de découvrir le corps en raison des émissions radio produites.

Ces aurores constituent d’ailleurs une énigme à part entière puisque les chercheurs n’ont pas encore déterminé comme elles pouvaient se produire en l’absence d’étoiles. Parmi les théories envisagées se trouve celle d’une lune placée dans l’orbite autour de la planète voyou, une lune qui serait à l’origine de ces anomalies.

Mots-clés astronomieespace

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.