Jupiter : les dernières images envoyées par Juno

Juno se promène en ce moment autour de Jupiter et la sonde a réussi à capturer des images présentant les pôles de la géante gazeuse. Inédites, elles nous donnent un tout autre regard sur cette magnifique perle spatiale.

Jupiter est une planète un peu particulière. Cette géante gazeuse est en effet la plus grosse planète connue du système solaire. Elle est même plus volumineuse et plus massive… que toutes les autres planètes réunies. Durant les années passées, de nombreuses études et observations ont été menées, mais la NASA a eu envie d’aller un peu plus loin et elle a donc envoyé un orbiteur en direction de la planète en 2011 : Juno.

Jupiter : image 1

Lancée par une fusée Atlas V en plein cœur de l’été, cette sonde a atteint sa destination l’année dernière et elle s’est placée ensuite dans son orbite.

Jupiter, une planète peu ordinaire

Si Jupiter fascine les astronomes depuis plusieurs décennies, son exploration spatiale a débuté tardivement en raison de la distance nous séparant de cette planète. De ce fait, les premières observations établies à partir de sondes remontent au début des années 70.

Depuis, de nombreux appareils ont eu l’honneur de la survoler. Pioneer 11, Voyager 1, Voyager 2, Ulysses, Galileo. Ces derniers nous ont aidés à dresser le portrait-robot de la planète, mais les chercheurs ignorent encore beaucoup de choses à son sujet et ils n’ont ainsi pas encore été en mesure de déterminer son processus de formation.

Juno aura donc pour mission de faire toute la lumière sur cette question, mais également de déterminer la proportion d’eau et d’oxygène présente dans son atmosphère. Grâce à ses instruments, les astronomes devraient également être en mesure de déterminer la structure interne de la planète et peut-être même de déterminer si elle est dotée d’un noyau solide.

Ensuite, elle devra étudier les différentes strates composant la planète, mais également déterminer comme son champ magnétique est généré. Il lui faudra enfin déterminer les mécanismes à l’origine des aurores polaires et étudier ensuite les caractéristiques des zones polaires.

Des ouragans de 1 400 km de diamètre

Juno nous a transmis de précieuses informations durant ces derniers mois. Grâce à ses instruments, nous avons notamment pu déterminer que la planète bénéficiait d’un champ magnétique dix fois supérieur à celui de notre propre planète. Il est donc plus intense que prévu.

En outre, la sonde a également pu survoler les pôles de la planète et prendre des photos de ces régions pour la première fois dans l’histoire de l’humanité. Sublimes, ces images ont également beaucoup surpris la communauté scientifique en raison de leur couleur.

Elles tendent en effet vers le bleu. Un spectacle magnifique, donc.

Certes, mais Juno n’est pas uniquement là pour faire du tourisme et la sonde a également fait d’autres découvertes de première importance. L’appareil a notamment détecté la présence de puissants ouragans situés au niveau des pôles de la planète, des ouragans atteignant les 1 400 km de diamètre. Plus intéressant encore, la sonde a repéré de puissants jets d’électron en provenance des vents solaires et les chercheurs pensent donc que ce sont eux qui donnent naissance aux aurores boréales de la planète.

Jupiter : image 2