Clicky

Kalashnikov travaille lui aussi sur une voiture électrique

Si Tesla a été un pionnier en matière de voitures électriques, de plus en plus de marques se lancent également dans le développement de ce type de véhicules. Nous avons Volkswagen, Renault, Mercedes ou encore Audi. Contre toute attente, c’est également le cas de Kalashnikov qui vient de dévoiler un prototype de voiture 100 % électrique le 23 août 2018.

L’entreprise russe a présenté son prototype lors d’un salon de l’armement en Russie. Baptisée CV-1, la voiture électrique est un savant mélange entre rétro et modernité. Le design de sa carrosserie rappelle agréablement celle de la Moskvitch 2140, un véhicule produit en URSS dans les années 75.

Kalashnikov

Côté performances, la CV-1 se rapproche de la version standard de la Tesla Model 3. Kalashnikov n’a pas encore précisé de date de lancement ou même de production en masse de sa voiture électrique. L’entreprise a juste annoncé vouloir concurrencer Tesla.

Que sait-on du prototype ?

La Kalashnikov CV-1 est équipée d’une batterie de 90 kWh qui lui confère une autonomie de 350 km, avec une puissance d’accélération de 100 km/h en 6 s. Si les performances sont intéressantes, on ne peut s’empêcher de remarquer que c’est beaucoup moins que celles de la Tesla Model 3 version performance avec son autonomie de 500 km et son accélération de 100 km/h en 3,5 s.

La voiture est équipée de phares LED qui accentuent le côté moderne par rapport à la carrosserie rétro.

Pour ce qui est des défauts, la CV-1 présente deux ventilateurs très apparents du côté bas de sa caisse, ce qui n’est pas très esthétique. De plus, les deux ventilateurs en question sont placés un peu trop bas. Ils risquent ainsi de se heurter au sol lorsque la voiture roulera sur un nid de poule.

Véritable projet ou simple buzz ?

Pour ceux qui ne le savent pas, Kalashnikov est une entreprise spécialisée dans la fabrication de fusils d’assaut et non de voitures. Elle est notamment célèbre pour ses fusils AK-47.

Ainsi, après la présentation de la CV-1, beaucoup ont été surpris par son projet de voiture électrique surtout que le modèle dévoilé ne présente aucun lien avec le domaine de l’armement.

La finition incertaine du prototype laisse penser qu’il ne s’agirait en fait que d’une opération de communication de la part de l’entreprise. La société soutient cependant le sérieux du projet. Le but est de « rejoindre les rangs des constructeurs électriques mondiaux, dont Tesla, et de devenir leur rival. » Reste à savoir si une fois lancée, la CV-1 saura convaincre les automobilistes.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !