KIC 8462852 va faire l’objet d’une étude poussée dans le cadre du Breakthrough Listen Project

KIC 8462852 est un peu l’étoile de tous les mystères. Située dans la constellation du Cygne à environ 454 parsecs de la Terre, elle fascine les astronomes depuis de longs mois maintenant et la tendance n’est visiblement pas près de s’inverser. Preuve en est, cette étrange étoile va faire l’objet d’une étude poussée dans le cadre du fameux Breakthrough Listen Project.

KIC 8462852 a été découverte en 2011 par Tabetha S. Boyajian mais elle a réellement commencé à faire parler d’elle en septembre 2015 après la publication d’une étude portant sur des fluctuations de lumières inhabituelles mesurées par Kepler.

KIC 8462852 Breakthrough Listen Project

KIC 8462852 va faire l’objet d’une analyse poussée grâce au Breakthrough Listen Project.

Kepler est en réalité un télescope spatial et il a pour mission de chercher et de détecter les exoplanètes.

KIC 8462852, l’étoile de tous les mystères

Pour se faire, il analyse en permanence la variation de la brillance de plusieurs millions d’étoiles différentes. Lorsqu’il détecte un obscurcissement, il le consigne dans sa mémoire et il analyse ensuite sa fréquence pour savoir s’il est causé par un corps situé en orbite autour de l’étoile.

C’est cette méthode qui lui a permis de détecter des centaines d’exoplanètes depuis sa mise en service en 2009.

KIC 8462852 se trouve dans la zone d’étude du télescope et Kepler a détecté plusieurs obscurcissements inhabituels au cours de ces dernières années. Pourquoi inhabituels ? Tout simplement parce qu’ils sont irréguliers et ils ne peuvent donc pas être causés par une planète située dans l’orbite de l’étoile.

Intrigués par ce phénomène, de nombreux astronomes et chercheurs se sont penchés sur les relevés effectués par les instruments du télescope. Certains d’entre eux pensent que ces variations inhabituelles sont provoquées par des morceaux de comètes, d’autres par la présence d’une structure artificielle située autour de l’étoile.

Beaucoup ont d’ailleurs tenté de faire un lien entre ces variations de lumière et la possible existence d’une sphère de Dyson, soit d’un appareil capable de capter l’énergie de KIC 8462852 pour alimenter les installations d’une civilisation extra-terrestre.

Le Breakthrough Listen Project va s’intéresser de près à cette étoile

Pour percer les mystères de cette étoile, il va cependant falloir procéder à de nouvelles observations. Oui et le hasard fait bien les choses, car le Breakthrough Listen Project a pris la décision de se pencher sérieusement sur le cas de cette mystérieuse étoile.

Cette initiative, financée par le milliardaire Yuri Milner et soutenue par Stephen Hawking, se présente en réalité comme un nouveau programme consacré à la recherche d’une vie extra-terrestre. Il n’est pas le premier du genre, bien sûr, mais il a tout de même un avantage sur les autres : il possède un budget de 100 millions de dollars.

Ce détail est évidemment loin d’être anodin, car ces recherches coûtent extrêmement cher à réaliser.

Mais ce n’est pas son seul atout, car cette initiative a aussi accès aux plus grands télescopes de la planète, enfin à l’exception de celui qui vient d’ouvrir ses portes en Chine.

En d’autres termes, les astronomes chargés de cette nouvelle étude vont pouvoir récolter davantage de données sur cette fameuse étoile et, qui sait, peut-être même percer ses mystères.

Mots-clés astronomieespace