KickAssTorrents est de retour !

KickAssTorrents a fermé ses portes cet été, suite à une opération menée par les autorités américaines. Elles pensaient donc en avoir fini avec le site, mais le destin en a décidé autrement. KAT vient en effet de rouvrir ses portes, avec la même équipe derrière. Les pirates vont donc pouvoir sabrer le champagne et continuer à télécharger leur distribution Linux préférée.

KickAssTorrents a été fondé en 2008 et il n’a eu besoin que de quelques années pour devenir une adresse incontournable pour les pirates. Extrêmement populaire, il s’est très vite retrouvé dans le collimateur des ayants droit et des autorités.

Retour KAT

KickAssTorrents est de retour !

Il s’en est suivi un véritable bras de fer entre les forces de l’ordre et les administrateurs du site.

KickAssTorrents : une fermeture pas si définitive

Après avoir saisi son principal nom de domaine, les autorités ont ainsi fait pression sur les fournisseurs d’accès afin qu’ils bloquent l’accès au site. En parallèle, elles ont aussi demandé à Google de ne plus indexer les pages du site. Twitter lui-même a bloqué les URLs pointant vers le service pendant quelques semaines avant de faire marche arrière, sous la pression des internautes et des défenseurs de la neutralité du net.

KAT a déménagé plusieurs fois dans les années qui ont suivi. Il est aussi passé par plusieurs noms de domaine différents.

Tout comme The Pirate Bay, il a donc pas mal voyagé et il est ainsi passé aux Philippines, en Inde ou même en Malaisie avant de se retrouver (virtuellement) domicilié à l’Île de Man puis au Costa Rica.

Visiblement très agacée par la situation, les autorités américaines ont décidé de frapper un grand coup l’été dernier en saisissant le nom de domaine du site – kat.cr – en et procédant à l’arrestation de son propriétaire présumé, un certain Artem Vaulin. Pour parvenir à l’identifier, les enquêteurs s’étaient appuyés sur une adresse IP utilisée pour se connecter sur la page Facebook de KAT, une adresse qui avait aussi été utilisée pour procéder à un achat sur iTunes. En parallèle, le FBI s’était fait passer pour un annonceur afin d’obtenir des détails sur le compte bancaire associé au site… et sur son propriétaire bien évidemment.

Fait intéressant, cette enquête de longue haleine a été dirigée par l’agent spécial Jared Der-Yeghiayan et donc par l’homme qui avait traqué Ross Ulbricht, l’administrateur de Silk Road.

Tout le monde pensait que l’aventure était terminée pour KickAssTorrents, bien entendu, mais il semblerait que cela ne soit pas le cas.

Une nouvelle version soutenue par l’équipe originale

Suite à l’arrestation d’Artem, plusieurs membres de l’équipe ont récupéré une sauvegarde du site et ils ont lancé dans la foulée un forum afin de pouvoir continuer à échanger, un forum hébergé à l’adresse Katcr.co. À plusieurs reprises, ces derniers ont évoqué un possible retour de KAT, sans pour autant rentrer dans les détails.

Il faut croire qu’ils n’ont pas chômé entre temps puisqu’ils viennent de lancer une nouvelle copie du site, une copie accessible à l’adresse katcr.co/new.

Parfaitement opérationnel, le site ressemble comme deux gouttes d’eau à l’ancienne version de KAT. Le catalogue semble assez complet lui aussi et il s’articule ainsi autour de plusieurs milliers de liens pointant vers des films, des séries, des animes, de la musique, des jeux ou des applications. La base de données des utilisateurs n’a pas été récupérée en revanche.

Si l’on en croit la publication qui annonce le retour du site, alors l’équipe derrière la nouvelle version de KickAssTorrents serait la même que l’ancienne. En revanche, ils ont préféré cloisonner au maximum l’équipe et les administrateurs n’ont ainsi pas accès aux informations de l’équipe en charge de la monétisation du site, et vice-versa. Un choix plutôt judicieux par les temps qui courent.

Il faut tout de même rappeler que si de nombreux sites miroirs ont vu le jour après la fermeture de KAT, ces derniers n’étaient aucunement affiliés à l’équipe originale.