Kippt, le bookmarking social et joli à regarder

Lorsqu’on écume le web quotidiennement, il arrive très souvent que l’on tombe sur de véritables petites perles. Dans ce cas, il est bien évidemment naturel de chercher à en garder une trace. Pour se faire, les outils ne manquent pas, et Kippt fait justement partie de ces services qui risquent de vous être d’une grande aide. C’est bien normal puisque ce dernier ne va pas se contenter de stocker tous les liens que vous trouvez intéressants. Non, en réalité, il va aussi vous permettre de consulter directement les pages associées depuis votre tableau de bord et il vous offrira même la possibilité de partager n’importe quelle liste avec vos amis virtuels. Et vice-versa, forcément.

Avant toute chose, il faut préciser que Kippt n’est pas un service récent. En réalité, il existe depuis un bon moment déjà et il est ainsi possible que vous l’ayez déjà croisé au fil de vos pérégrinations numériques. Toutefois, ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que ce dernier vient tout juste d’être mis à jour et cette nouvelle version s’avère nettement plus complète que la précédente. Du coup, si cet outil ne vous avait pas convaincu, vous feriez peut-être bien de lui rendre visite à nouveau.

Kippt : le tableau de bord

Le tableau de bord de Kippt, on appréciera la présentation des contenus mis de côté.

Kippt : les fonctions de bookmarking

Histoire de démarrer du bon pied, on va s’attaquer aux fonctionnalités de base du service. Service de bookmarking oblige, l’objectif de Kippt consiste tout simplement à vous donner la possibilité de mettre certaines pages et certains contenus de côté pour les retrouver un peu plus tard. Il peut s’agir d’un simple site, d’une vidéo particulièrement percutante, d’une image rigolote ou de n’importe quoi d’autre. Si vous avez l’habitude d’utiliser ce genre d’outils, vous ne devriez pas être pris au dépourvu puisque Kippt fonctionne exactement de la même manière que tous ses concurrents.

L’ajout d’un lien au tableau de bord est assez simple, mais plusieurs solutions sont néanmoins proposées :

  • Ajout direct par le tableau de bord du service : Si vous optez pour cette solution, alors il faudra vous rendre sur Kippt et cliquer sur le bouton spécialement dédiée à cette tâche. Là, il ne vous restera plus qu’à saisir l’adresse de la page qui vous intéresse et à valider l’opération.
  • Ajout en passant par l’extension dédiée : Pour aller plus vite, il est également possible d’opter pour une extension dédiée à votre navigateur. Notez cependant que seuls Chrome et Safari sont supportés à l’heure actuelle. Une fois l’outil installé, vous n’aurez qu’à vous rendre sur la page qui vous intéresse et à cliquer sur le bouton présent dans la barre d’outils du navigateur pour ajouter la page associée à votre tableau de bord. En passant, vous aurez également la possibilité de lui donner un titre, une description, et même de l’affecter à la liste de votre choix.
  • Ajout en passant par le bookmarklet : Si votre navigateur n’est pas compatible avec l’extension proposée, vous pourrez toujours vous rabattre sur le bookmarklet proposé, bookmarklet qui propose en outre des fonctions similaires.
  • Ajout par email : Idéal pour tous ceux qui sont souvent en déplacement et qui n’ont pas forcément toujours leur bécane sous la main. A l’aide d’une adresse mail unique et rattachée à votre compte, vous aurez effectivement la possibilité d’ajouter facilement un contenu à votre tableau de bord. Tout ce que vous aurez à faire, c’est d’envoyer le lien associé à ce dernier par courrier électronique à l’adresse indiquée sur cette page.

Comme vous pouvez l’observer, ce ne sont pas les solutions qui manquent. Sur la question du bookmarking pur, Kippt s’en sort donc très bien mais le service n’en reste pas là et il propose ainsi un certain nombre de fonctionnalités supplémentaires, des fonctionnalités qui vous aideront à mieux organiser votre contenu et, surtout, à le partager avec votre communauté.

Kippt : une liste

Les options d’une liste créée avec Kippt.

Kippt : l’organisation et la consultation en ligne

Mettre de côté des contenus pour les consulter un peu plus tard, c’est bien, mais encore faut-il pouvoir les organiser afin de les retrouver facilement. Et justement, afin de nous aider à faire le ménage dans notre fourre-tout virtuel, Kippt a mis en place un système de listes. Ces dernières fonctionnent un peu comme des dossiers et elles vous permettront finalement de structurer facilement votre contenu au travers d’ensembles thématiques. Des ensembles que vous définirez de votre côté, bien évidemment, puisque ce sera à vous de créer et, éventuellement, de modifier vos listes.

Comment ça marche ? En fait, c’est très simple. Lorsque vous ajouterez un lien à votre tableau de bord, vous aurez la possibilité de définir la liste à laquelle il appartient. Si vous manquez d’inspiration, ce n’est pas dramatique puisque vous pourrez le faire plus tard, et directement depuis le service. Kippt a d’ailleurs eu la très bonne idée d’intégrer un système permettant de déplacer simultanément plusieurs éléments histoire de nous faire gagner du temps.

L’autre particularité de ces listes, c’est qu’elles pourront être, au choix, soit publiques, soit privées. Si vous optez pour la première solution, alors les autres utilisateurs auront la possibilité de consulter leur contenu. Si vous travaillez en équipe, vous aurez aussi la possibilité d’inviter des collaborateurs à vous rejoindre en saissant leur adresse électronique dans les paramètres de la liste.

Kippt : mode d'affichage en liste

Les contenus des listes peuvent être affichées sous la forme de vignettes ou de listes.

Kippt : le partage et les fonctions sociales

Kippt aurait pu s’arrêter là mais le service a décidé d’aller plus loin en apportant à son service une dimension sociale basée sur les échanges entre ses utilisateurs. Tout comme Twitter, chaque internaute aura ainsi la possibilité de suivre les personnes de son choix. Lorsque ce sera fait, tous les liens rendus publics par ces derniers apparaîtront dans une catégorie donnée. L’avantage de la chose, c’est qu’il sera alors possible de découvrir des contenus dont on ne soupçonnait pas forcément l’existence.

En outre, afin d’améliorer les interactions entre les utilisateurs de la plateforme, Kippt a également mis en place un module spécial qui nous permettra… de trouver des amis. Comment ? Tout simplement en s’appuyant sur nos comptes Twitter ou Facebook. Il nous suffira ainsi de créer un lien avec ces derniers pour voir apparaître une liste affichant tous les amis qui utilisent le service. Un clic sur le bouton approprié nous permettra de nous abonner à leur profil.

Toujours dans ce même module, Kippt met également en valeur les utilisateurs les plus actifs de sa plateforme. Ce qui nous permettra ainsi de rencontrer de nouvelles personnes et, finalement, d’enrichir notre communauté.

Kippt : options avancées

Les options avancées d’une liste créée avec Kippt.

En conclusion

Voilà pour la présentation de Kippt. J’oublie sans doute pas mal de choses – comme le fait qu’il est parfaitement possible d’importer, sur le service, des contenus en provenance de Delicious ou de Chrome – mais je pense que ce tour d’horizon vous permettra d’y voir un peu plus clair et de mieux entrevoir les possibilités de l’outil. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que ce dernier ne manque pas d’intérêt et il se rapproche finalement pas mal de ce que propose, dans une autre mesure, Pinterest.

Moralité, si vous cherchez un outil pour agréger au même endroit toutes les découvertes que vous faites sur la toile, alors vous pouvez aller le tester histoire de voir par vous-même de quoi il en retourne.

Aller sur Kippt



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Planifier ses messages Google+ avec Do Share

    Planifier ses messages Google+ avec Do Share

    Lorsque j’ai besoin de planifier un message sur Twitter, sur Facebook ou sur LinkedIn, je passe par une très bonne extension Google Chrome du nom de GrabInbox. Nous en avions même parlé dans un article dédié. C’est un chouette outil mais il n’est malheureusement pas compatible avec Google+. Bouh, la vie est trop injuste. Moralité, si on a besoin de planifier un message sur le réseau social de Google, nous n’aurons d’autre choix que de passer par une autre extension du nom de Do Share. Une extension qui propose d’ailleurs plusieurs fonctionnalités et qui risque…

  • Google Chrome, une capture officielle...

    EA Strike Force, un jeu en ligne en HTML5

    L’information n’est pas encore totalement confirmée mais EA devrait profiter du Google I/O pour lever le voile sur Strike Force, un jeu multijoueur accessible directement en ligne et codé en… HTML5. D’après la capture qui accompagne cet article, on peut supposer que ce dernier se présentera comme un shoot mettant en scène de terrible robots de combat, ou des des Mecha pour les puristes. Le tout avec de sympathiques effets en 3D et avec une bande son qui devrait dépoter quelque chose de bien. Yep et je ne sais pas pour vous mais, perso, c’est…

  • Uploaded.to ferme la porte aux américains

    Uploaded.to ferme la porte aux américains

    Qu’on ne s’y trompe pas, si le FBI s’est attaqué à Megaupload, ce n’est pas qu’à cause des quelques films qui traînaient sur les serveurs du service. Non, c’est aussi un geste fort et une véritable mise en garde pour toutes les plateformes d’hébergement de fichiers. Et ça, Uploaded.to l’a bien compris. Preuve en est, le service a profité du week-end pour fermer la porte à tous les internautes américains. Oui et même si aucune déclaration officielle n’a encore été publiée, on comprend parfaitement ce qui a motivé leur décision… C’est même élémentaire, mon cher Watson. C’est…


  • Pascal Faucompré

    Une solution de curation en somme ? Un mélange de Pinterest, Scoop.it et Pearltrees. Ca va être difficile de se positionner face aux mastodontes historiques (FB, TW, G+) qui proposent au final des services très similaires.

    • http://www.fredzone.org Fred

      C’est assez différent quand même, Kippt est complètement axé sur le bookmarking, avec une bonne gestion des collections. Disons qu’il se rapproche plus d’un Pinterest que d’un Twitter / Facebook / G+ :)

      • Raphael

        Je l’utilise comme système de sauvegarde pour tous les bons sites que je croise lorsque je navigue sur le web. Très pratique.
        Au lieu de faire de dossiers de favoris dans Chrome, ils sont stockés dans Kippt

      • Pascal Faucompré

        Du Evernote en plus social, alors ? Un service qui me contente largement :)

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -