KITT : Google Now dans une voiture et sans les mains

Si Google ajoute régulièrement de nouvelles fonctionnalités à Now comme la récente mise à jour permettant de retrouver sa voiture, le géant de la recherche travaille également à la façon que l’on a d’interagir avec l’assistant personnel. Ainsi, pour le moment, si vous voulez éviter de toucher l’écran et activer Google Now par la voix, ce n’est actuellement possible que depuis l’écran d’accueil du lanceur Google Now que tout le monde n’a pas.

Des rumeurs affirmaient il n’y a pas si longtemps que Google souhaitait étendre cette activation par la voix, en la permettant depuis au moins quelques applications comme Gmail, si ce n’est toutes. Aujourd’hui, de nouveaux bruits de couloir font surface concernant une activation de Google Now par la voix, des rumeurs qui parlent d’un projet connu sous le nom de KITT qui n’est autre qu’un acronyme nous venant tout droit de la série K 2000. Ça en dit long sur le projet.

KITT, Google Now sans les mains

Aussi connu sous le nom de Android Eyes Free, ce nouveau projet serait donc en priorité lié à nos voitures et fait ainsi écho aux récentes nouvelles qu’on a eues de Android in the car.

L’objectif de KITT est simple : fournir aux conducteurs toute la puissance de Google Now sans qu’ils n’aient à quitter la route des yeux. Le projet est donc très ambitieux mais Google semble y avoir activement réfléchi.

Une interface épuré au maximum

Pour éviter toute distraction possible, Google a cherché à simplifier l’interface de son outil au maximum. Selon les informations d’Android Police, cette interface pourrait ainsi se limiter à un simple écran noir sur lequel seraient disposés une icône montrant l’action en cours et un minimum de texte.

Cette interface a plusieurs avantages : du coin de l’œil on peut savoir ce que Google Now fait, sans être attiré par plein de couleurs ou par un écran totalement illuminé et plein de texte, de quoi garder le regard concentré sur la route.

Des commandes entièrement vocales

KITT ne passe pas que par l’interface visuelle pour libérer le conducteur. En effet, le but de Google est de pouvoir commander Now par la voix, en lui demandant d’effectuer plusieurs actions par la parole.

Pour cela, Google Now devra écouter constamment ce qu’il se passe autour de lui afin de savoir quand on veut l’activer : Google Now pourra être activé depuis n’importe où, même lorsque l’écran est éteint.

Pour cette dernière possibilité, cependant, on trouvera une petite limitation : Google Now requiert pour l’instant un smartphone branché à une source de courant, pour éviter que ce dernier ne tombe à plat, tout simplement. Rien ne dit que cette limitation pourra être levée lorsqu’on trouvera de bonnes batteries ou une optimisation de l’utilisation de celle-ci.

Une seconde possibilité pour activer Google Now ne sera pas de l’appeler via l’habituel « Ok Google« , mais d’agiter la main devant lui, un peu comme pour réveiller quelqu’un qui semble perdu dans ses pensées, en somme.

Côté résultats, Google Now nous les dicterait lorsque c’est possible, et nous lirait ainsi des cartes entières. Lorsque ce n’est pas possible, comme par exemple dans le cas d’une recherche ne retournant que des liens, l’assistant garderait les résultats pour plus tard ou inviterait le conducteur à se ranger pour étudier lesdits résultats en toute sécurité.

Enfin, pour tout ce qui est actions nécessitant une confirmation, comme un message à envoyer, c’est encore un peu flou : Google Now nous demandera encore notre avis, mais pas toujours de la même façon, soit donc en attendant un cours laps de temps ou une confirmation vocale.

Une confirmation à la Google I/O ?

KITT est un projet prometteur, c’est certain, mais n’est pour le moment qu’à l’état de rumeurs et il faudra donc attendre que Google nous confirme tout ça pour en savoir plus, ce qui pourrait bien être lors de la prochaine Google I/O qui se déroulera à la fin de ce mois.