Clicky

Kiwix pour Android : Wikipédia partout avec vous, même sans connexion

Au fil des années, Wikipédia a su grandir et, grâce à de nombreux contributeurs, elle s’est élevée au rang de véritable encyclopédie. C’est un outil pratique bien sûr et dans certains cas il est même difficile de s’en passer, mais Wikipédia possède un inconvénient tout de même : il faut nécessairement une connexion à Internet pour y accéder. De nos jours, ça peut sembler anecdotique avec la 4G qui arrive mais quand on voit que la couverture 3G elle-même est déjà loin d’être parfaite, l’anecdote ne l’est plus tant que ça… C’est pourquoi il pourrait être pratique, dans certains cas, de pouvoir accéder au contenu de Wikipédia que l’on recherche, sans connexion, que cette dernière provienne du Wi-Fi, de la 3G, de la 4G, d’un signal de fumée ou autres.

Si l’idée vous fait envie, alors cette application présentée par la Wikimedia Foundation est faite pour vous : Kiwix. Le nom vous dit peut-être quelque chose et pour cause, puisque c’est un logiciel qui existe déjà sur PC.

Kiwix pour Android

Kiwix, en quelques mots, c’est un logiciel qui vous permet d’accéder à Wikipédia sans être connecté à Internet. Pour ça, évidemment, pas de magie, ça passe d’abord par le téléchargement d’archives, au format ZIM. Ces archives peuvent contenir tout Wikipédia ou bien seulement une partie et, une fois ajoutées à Kiwix, vous permettront d’accéder audit contenu. Désormais, c’est donc la version Android qui est publiée officiellement, disponible sur le Google Play Store.

Alors bien sûr, si la chose est pratique, il faudra toujours savoir à l’avance ce dont on aura besoin, à moins de télécharger toute l’encyclopédie… Ce qui ne sera pas forcément possible pour tout le monde : à l’heure où j’écris ces lignes, l’archive proposée pour télécharger la globalité de la version française de Wikipédia ne pèse pas moins de 15 Gio…

Jérémy

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.