Kodak veut ressusciter le Super 8

Kodak a été pendant longtemps un acteur majeur sur la captation de films. L’entreprise est notamment connue pour avoir lancé dans les années 60 un format de film amateur extrêmement efficace : le Super 8. Désormais, elle compte lui offrir une seconde jeunesse.

Lancé en 1965, le Super 8 se destinait avant tout aux amateurs. Doté d’une largeur équivalente à celle du 8 mm, le film était doté de perforations plus petites et il offrait surtout une surface d’impression agrandie de 36 %.

Super 8

Il s’est rapidement imposé chez les cinéastes amateurs en raison de son coût réduit et il a toujours de nombreux fans à l’heure actuelle.

Super 8, un format qui a marqué l’histoire

Pour l’accompagner et l’imposer plus facilement sur le marché, Kodak avait noué plusieurs partenariats avec des constructeurs du marché et plusieurs caméras exploitant le film ont ainsi été lancées dans les années suivantes.

Parmi les plus connues, on trouve notamment la Beaulieu 5008 S ou encore la Canon 310 XL. La première avait d’ailleurs fait figure de véritable révolution à l’épique grâce à ses objectifs interchangeables.

Kodak a eu de belles années, mais l’entreprise n’a pas su prendre le virage du numérique et elle a considérablement perdu de sa superbe par la suite. Steve Parsons ne compte cependant pas baisser les bras et l’homme a ainsi publié un long billet de blog en début de semaine pour annoncer le retour du Super 8, un retour porté par le lancement d’une caméra du même nom.

Cette fameuse caméra a été évoquée pour la toute première fois à l’occasion du CES de 2016 et le premier prototype fonctionnel est arrivé très exactement un an plus tard. Depuis, bien sûr, l’entreprise a beaucoup fait évoluer son concept.

Un projet difficile à mettre en oeuvre

Comme Parsons l’explique lui-même dans son article, la tâche n’a pas été particulièrement aisée. Suite à l’avènement du numérique, Kodak a en effet perdu de nombreux ingénieurs et l’entreprise a donc été obligé de « reconstruire » son savoir-faire technologique pour pouvoir donner vie à cette caméra.

Pour cette raison, l’entreprise a choisi de s’appuyer sur sa communauté et elle a ainsi confié plusieurs prototypes fonctionnels à des créateurs et des personnalités afin d’avoir leur ressenti. Le pari était risqué, mais il semble avoir porté ses fruits puisque Kodak a apporté plusieurs modifications à sa caméra grâce aux retours de ses testeurs.

La société s’est montré peu disserte, mais elle a confirmé que la Super 8 fonctionnera avec ses anciennes bobines. Toutefois, les utilisateurs auront la possibilité de s’appuyer sur une plateforme développée spécialement pour l’occasion pour les faire développer ou les numériser : la Darkroom.

En revanche, la Super 8 de Kodak ne sera visiblement pas donnée. Le coût unitaire devrait en effet être compris entre 2500 et 3000 $ à la sortie de la caméra, une sortie programmée pour plus tard dans l’année.

Si vous voulez en savoir plus sur les fonctions proposées, le mieux reste de vous reporter à cette page.