Kotaku nous en dit plus sur Diablo IV, le titre empreinterait beaucoup à Diablo II

Une fois n’est pas coutume, Jason Schreier de Kotaku est allé jouer les indiscrets, cette fois du côté de chez Blizzard. L’objectif du journaliste ? Comprendre – notamment – ce qu’il est advenu de Diablo IV, attendu au tournant par les joueurs lors de la dernière édition de la Blizzcon, début novembre. A la place de cette annonce pressentie, les fans de la licence avaient dû se contenter de la présentation, maladroite, d’un opus exclusif de la célèbre franchise, mais uniquement destiné au monde mobile : le très critiqué Diablo Immortal.

Le cas de Diablo IV, lui, était dans ces conditions la cible de bien des spéculations. Le média spécialisé américain avait d’ailleurs avancé que le titre devait initialement être annoncé par Blizzard durant sa conférence automnale, et ce au travers d’une vidéo tournée pour l’occasion… dont la diffusion aurait été annulée au dernier moment. Des informations partiellement réfutées par Blizzard dans un communiqué.

L’infatigable Jason Schreier de Kotaku est allé farfouiller chez Blizzard pour comprendre ce qu’il est advenu de Diablo IV. Le titre serait un Diablo II dépoussiéré en termes de ton.

Désireux d’avoir le fin mot de l’histoire Jason Schreier, a mené – comme d’habitude – l’enquête. On apprend de son article que le développement de Diablo IV est en chantier depuis longtemps, mais qu’un premier projet, peut-être trop ambitieux, aurait été annulé en 2016 pour laisser la place au développement d’un opus plus conventionnel, se rapprochant du très apprécié Diablo II sur bien des points.

Diablo IV aurait pu prendre des allures de Dark Soul

C’est Josh Mosqueira, Game Director sur Diablo III, qui aurait commencé à travailler sur Diablo IV dès 2014 (deux ans seulement après le lancement de Diablo III) en formant une équipe au sein de la Team 3, la division de Blizzard historiquement chargée du développement des différents opus de la licence. Le projet, nom de code « Hades », devait s’émanciper des canons de la franchise pour adopter une approche différente, censée l’ouvrir à un public différent et potentiellement plus large.

Concrètement, le projet « Hades » aurait pris, selon les informations glanées par Jason Schreier auprès d’une dizaine d’employés (anciens et actuels) de Blizzard, des allures de Dark Soul. Le titre, pensé pour être joué à la troisième personne, devait ainsi s’inspirer de la saga crépusculaire de From Software. On apprend qu’il aurait toutefois eu du mal à s’imposer en interne et qu’il aurait été annulé en 2016, après deux ans de travail pour la Team 3, qui en avait fait son projet numéro 1.

Le développement d’un nouveau Diablo ne serait toutefois pas resté en stand by très longtemps. La même année, toujours en 2016 donc, une autre version de Diablo IV plus classique aurait été mise en chantier sous le nom de code « Fenris ». Plus question de jeu à la troisième personne cette fois. Blizzard souhaitant visiblement revenir à un jeu plus conventionnel, le soft chercherait à synthétiser l’héritage de Diablo II, qui reste probablement l’opus le plus apprécié des fans de la franchise.

En termes de ton, Diablo IV devrait donc délaisser l’aspect « cartoonesque » adopté sur Diablo III pour s’orienter vers une esthétique plus sombre et mature. Une approche communautaire serait par ailleurs envisagée, sans que plus de détails ne soient donnés. Le projet n’en serait par ailleurs qu’à ses prémisses, ce qui aurait poussé Blizzard à éviter une annonce prématurée lors de sa dernière Blizzcon.

Mots-clés blizzarddiablo