La Caisse Nationale de retraite se passe de Facebook pour protéger ses membres

Le CNAV, ou la Caisse Nationale de l’Assurance Vieillesse, a dernièrement annoncé la suppression de sa page Facebook en raison des récentes polémiques relatives à la protection des données des utilisateurs de la plateforme, des polémiques qui ont valu au géant des réseaux sociaux d’être pointé du doigt par de nombreux organismes.

Les anciens salariés, en dehors des professions liées à l’agriculture et à la fonction publique, ainsi que les futurs retraités devront de ce fait passer par le site officiel de la Cnav ou appeler au 39 60 pour contacter l’organisation.

facebook-wifi

Cette décision est également imputable à la manière dont les utilisateurs peu conscients font usage de Facebook. Certains membres laissaient des données à caractère très personnelles, dont leurs numéros de sécurité sociale, traîner dans les commentaires des posts de la CNAV, ce qui laisse la porte ouverte à une source d’information pour des tiers malintentionnés.

Heureusement, pour pallier à ces errances, la Cnav a pensé à effacer ce genre d’informations rendues publiques et à signaler l’utilisateur du risque encouru par le biais de la messagerie privée.

Se conformer aux dispositions du prochain Règlement européen sur la protection des données

L »avènement prochain du Règlement européen sur la protection des données va obliger les entreprises qui stockent des données personnelles de se conformer à de nouvelles directives en matière de sécurité et de transparence.

À partir du 25 mai 2018, des milliers d’entreprises du secteur tertiaire devront ainsi améliorer leur politique de gestion et de sécurisation des données utilisateurs. Pour le coup, la décision de fermer la page Facebook est à considérer comme un pas vers la mise en adéquation de ces pratiques.

Les déboires de Facebook

Suite aux révélations qui ont secoué l’opinion concernant le cas des millions d’utilisateurs dont les informations personnelles ont été détournées par Cambridge Analytica pour des fins de publicités à caractère politique, bon nombre de patrons d’entreprise ont annoncé leur volonté de mettre fin à la présence de leur organisation sur Facebook.

Elon Musk, avec ses entreprises Tesla et SpaceX a initié le mouvement, suivi ensuite de nombreux grands noms. Tout cela pour dire à quel point la question de la sécurisation des données personnelles revêt une importance prépondérante, un point sur lequel Mark Zuckerberg devra évidemment s’atteler dans ces prochains mois afin de redresser la barre.

En attendant, les utilisateurs de la page Facebook de la CNAV devront changer leur habitude pour se mettre plus en sécurité.