La Chine a construit le plus grand purificateur d’air au monde

Elle mesure plus de 100 mètres de haut et est située dans le nord de la Chine. Cette tour expérimentale est le plus grand purificateur d’air au monde. Son but sera d’améliorer considérablement la qualité de l’air, d’après le scientifique qui dirige le projet.

Cette nouvelle initiative s’inscrit dans le cadre de la lutte des autorités chinoises contre le persistant problème de smog (brume épaisse) auquel doit faire face la nation.

Source : SD-Pictures / Pixabay

Un purificateur d’air géant pour lutter contre le smog

La tour a été construite à Xian dans la province du Shaanxi et fait l’objet de tests par des chercheurs de l’Institut de l’environnement terrestre de l’Académie chinoise des sciences. Selon le chef du projet, Cao Junji, des améliorations de la qualité de l’air ont été observées sur une superficie de 10 kilomètres carrés dans la ville au cours des derniers mois et la tour aurait même réussi à produire plus de 10 millions de mètres cubes d’air pur par jour depuis son lancement. Cao a ajouté que lors des jours très pollués, la tour était capable de réduire le smog proche des niveaux modérés.

Le système fonctionne à travers des serres couvrant environ la moitié de la taille d’un terrain de football autour de la base de la tour. L’air pollué est aspiré dans les serres et chauffé par l’énergie solaire. L’air chaud monte ensuite à travers la tour et traverse plusieurs couches de filtres de nettoyage.

Un système qui fonctionnerait même en temps de grand froid

La ville de Xian peut connaître une forte pollution en hiver, une grande partie du chauffage de la ville reposant sur le charbon. Les opérateurs de la tour disent, cependant, que le système fonctionne toujours au cours des mois froids puisque les revêtements sur les serres permettent au verre d’absorber le rayonnement solaire à une efficacité beaucoup plus élevée. L’équipe de Cao a mis en place plus d’une douzaine de stations de surveillance de la pollution dans la région pour tester l’impact de la tour.

Le projet « Xian smog tower » a été lancé par l’Académie chinoise des sciences en 2015 et la construction a été achevée l’année dernière dans une zone de développement du district de Chang’an. Le but du projet était de trouver une méthode efficace et économique pour éliminer artificiellement les polluants de l’atmosphère. Le coût du projet n’a pas été divulgué.

Mots-clés chineinsolite