La Chine envisage de construire une centrale solaire dans l’espace

L’Académie chinoise des technologies spatiales travaille sur une centrale en orbite qui saura capter l’énergie solaire et la renvoyer vers la Terre. +

La Chine montre sa détermination à utiliser davantage d’énergie renouvelable et à s’intéresser aux ressources disponibles dans l’espace. L’essai est prévu avant 2025.

Sauver Terre

« Ce sera une centrale électrique flottante, car les panneaux seront installés dans l’espace. Ils capturent la lumière du soleil et acheminent l’électricité vers la terre sous forme de laser », a publié The Sydney Morning Herald. Ainsi, l’électricité serait utilisée comme si elle avait été générée par des moyens conventionnels terrestres.

Si tout se passe bien, après le test de transmission d’énergie, des installations plus puissantes sont prévues pour 2050. En plus, la centrale serait également en mesure d’alimenter des missions spatiales lointaines.

Une source d’énergie inépuisable

L’instrument resterait fonctionnel en temps nuageux. La centrale convertirait l’énergie solaire en énergie électrique. Ensuite, elle la transmettrait, par un laser, vers une station réceptrice sur Terre.

« Cette source serait inépuisable pour les humains. La centrale fournira de l’énergie fiable à 99% du temps avec une intensité six fois supérieure à celle des parcs solaires terrestres », ont rapporté les académiciens. La technologie n’existe pas encore, mais le projet promet une source constante pour notre planète.

Actuellement, les scientifiques cherchent la meilleure façon d’installer les panneaux dans l’espace. Les premières lancées de « centrales solaires de petite à moyenne taille » seraient pour bientôt.

Une base d’expérimentation a été établie dans la ville de Chongqing, à l’ouest du pays. « Un essai devrait avoir lieu entre 2021 et 2025 dans la stratosphère avant qu’une installation solaire d’un mégawatt ne soit passée dans l’espace d’ici 2030 », a déclaré le journal chinois Science and Technology Daily.

La Chine investit énormément dans l’exploration spatiale. Son budget annuel est estimé à huit milliards de dollars.

Une course effrénée vers l’espace

Ce concept de centrale solaire spatial existait déjà depuis des décennies. L’Inde en a récemment fait un sujet de débat. À l’heure actuelle, Caltech entreprend un projet baptisé « Space Solar Power ». Son site Web propose des mises à jour sur les progrès. De son côté, la JAXA, au Japon, prétend être le leader mondial de la recherche spatiale sur l’énergie solaire.

Néanmoins, la Chine a éveillé la curiosité en annonçant des dates de lancement. « La Chine serait le premier pays à construire une centrale solaire spatiale d’une valeur pratique », a déclaré Li Ming, vice-président de l’Académie chinoise des technologies spatiales.

Désormais, les chercheurs sont obligés d’effectuer des défis techniques extrêmes. Pour effectuer un transfert d’énergie à longue distance, cette énorme station doit être viable, efficace et sécurisée.

Mots-clés énergiesoleil