La Chine est prête à explorer la face cachée de la Lune

Quand on parle de conquêtes et découvertes spatiales, on pense aux États-Unis, à l’Europe, à la Russie… Pourtant, d’autres pays sont également sur le coup bien que de manière plus discrète. C’est notamment le cas de la Chine qui s’intéresse particulièrement à la Lune.

Lune Clignote

En décembre 2018, le gouvernement chinois a lancé Chang’e-4 sur la Lune. Arrivée à bon port, la sonde spatiale a atterri sur la surface lunaire, mais du côté opposé à la Terre. La Chine est donc sur le point d’explorer la face cachée de notre satellite.

L’agence spatiale chinoise n’a pas encore communiqué de date exacte quant à l’exploration de notre satellite, mais il semblerait que ce soit pour le début de cette année.

Atterrissage à Aitkin Basin

Selon les informations rapportées par NPR, la sonde lunaire Chang’e-4 a bien atterri à Aitkin Basin, un grand cratère d’impact situé du côté sud du satellite terrestre. Il s’agit d’une première car cette partie de la Lune n’a encore pu être explorée de près.

Chang’e-4 avait été envoyé dans l’espace le 9 décembre 2018 par le programme spatial civil chinois. L’appareil avait été lancé sans encombre depuis Xichang Satellite Launch Center qui se trouve au Sichuan.

Des découvertes passionnantes

L’atterrissage de Chang’e-4 sur la face cachée de la Lune est donc une véritable première pour la science et l’astronomie. La sonde permettra de mieux étudier cette partie encore mystérieuse du satellite de la Terre.

Une fois activé, l’appareil aura pour mission de récolter des informations sur les composants et le terrain de ce côté de la Lune.

L’enthousiasme des chercheurs chinois est partagé par de nombreux collègues étrangers. Comme l’explique Briony Horgan, scientifique en sciences planétaires à la Purdue University, aux États-Unis : « Le côté éloigné de la Lune est en réalité beaucoup plus primitif. Il contient une croûte très ancienne qui remonte au tout début du système solaire. Il y a des roches de l’autre côté qui ont plus de quatre milliards d’années. Nous sommes vraiment excités de voir à quoi ça ressemble de près. »

Avec un tel projet, la Chine semble avoir pris un peu d’avance sur les autres nations.

Mots-clés lune