Clicky

La Chine va lancer une encyclopédie en ligne pour surpasser Wikipédia

Il y a six ans, le gouvernement chinois a approuvé l’idée de concevoir une encyclopédie de référence en ligne. La Chine a ainsi fait appel à vingt-mille spécialistes pour concrétiser le projet. Leur mission sera notamment de rédiger le contenu de la nouvelle plateforme. Celui-ci serait toutefois soumis au contrôle gouvernemental. Le lancement de la future encyclopédie nationale chinoise est prévu pour 2018.

Le principal but de cette nouvelle base de données serait la mise en exergue des derniers progrès scientifiques et technologiques chinois. Il serait également question de valoriser l’histoire de la nation ainsi que d’améliorer son influence culturelle. Par ailleurs, le gouvernement chinois souhaite renforcer les valeurs centrales du socialisme.

Wikipédia Chine

La Chine compte aujourd’hui environ 720 millions d’internautes. Pour rappel, ces derniers sont restreints par une censure gouvernementale à travers un firewall.

Surpasser Wikipédia ?

Le gouvernement chinois n’a pas hésité de déployer de grands moyens pour l’ambitieux défi qu’il a décidé de relever. Les spécialistes qu’il a recrutés sont des experts œuvrant notamment au sein d’universités et de centres de recherche. Ils sont censés créer l’encyclopédie en ligne qui surpasserait Wikipédia.

Le projet est réalisé sous la responsabilité de Yang Muzhi. Ce dernier a déclaré : « Nous disposons de la plus grande équipe du monde d’auteurs les plus qualifiés. Notre objectif n’est pas de rattraper Wikipédia mais de le dépasser. » La nouvelle base de données compterait plus de trois-cents milles entrées différentes. Chaque article serait constitué de mille mots.

Nécessité de réadaptation du système encyclopédique chinois

Wikipédia est interdit sur le territoire chinois. Cependant, d’après l’historienne Huan Annian, le système encyclopédique de la Chine nécessiterait une réadaptation aux réalités actuelles. « Le système d’origine est trop daté. L’encyclopédie devra être adaptée au développement du 21e siècle, respecter l’histoire et se confronter au futur. Je pense qu’il est important de mettre en avant la mondialisation de l’économie, la démocratie et la diversité culturelle », a-t-elle argumenté.

Par ailleurs, Tasha Yasseri qui travaille au sein de l’Oxford Internet Institute fait part de son avis par rapport à ce projet gouvernemental. Pour elle, « Le besoin d’information, en Chine, amène les citoyens à utiliser Wikipédia grâce à des outils qui permettent d’éviter le filtrage, et c’est évidemment loin de plaire à un État autoritaire. Cette initiative vise donc à attirer plus de monde vers les contenus approuvés par le gouvernement. »

Share this post

Andy

Rédacteur web passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !