Clicky

La Chine veut placer une fausse lune en orbite pour éclairer ses villes

La Chine est à la tête d’un programme spatial particulièrement ambitieux. Le gouvernement chinois rêve en effet de stations spatiales et de colonies lunaires. Chengdu, de son côté, ne manque pas non plus d’idée et la capitale du Sichuan envisage ainsi de placer en orbite une fausse lune pour éclairer ses rues et celles des villes aux alentours.

C’est du moins l’information rapportée par l’Asia Times. Nos confrères n’en reste d’ailleurs pas là, puisqu’ils donnent également un peu plus de détails sur cette lune artificielle.

Lune

D’après eux, Chengdu travaillerait depuis plusieurs années sur ce projet.

Une lune artificielle au-dessus de la Chine ?

Plusieurs tests auraient en outre été menés, avec succès. La ville serait désormais prête à passer à l’étape suivante et donc à la mise en orbite de la structure artificielle imaginée par ses ingénieurs.

La structure en question devrait se présenter sous la forme d’une sphère recouverte d’un revêtement réfléchissant capable de capter et de rediriger la lumière de notre étoile en direction de notre planète, et plus précisément de la ville à l’origine de cet ambitieux projet.

Toujours selon la même source, ce fameux miroir devrait être en mesure de couvrir une zone dotée d’un diamètre compris entre 9 et 80 kilomètres. Encore plus fou, la portée de l’éclairage devrait être facilement contrôlable et la technologie élaborée par Chengdu offrirait un niveau de précision de l’ordre de quelques dizaines de mètres.

En outre, cette fausse lune serait aussi beaucoup plus lumineuse que notre vrai satellite. Elle serait ainsi en mesure d’émettre huit fois plus de lumière.

Un projet qui ne fait pas l’unanimité

Chengdu n’a rien de la petite bourgade perdue au beau milieu de la campagne chinoise. La ville comptait en effet plus de 14 millions d’habitants lors du dernier recensement avec une densité de 1 158 habitants au kilomètre carré. Là-dessus, il faut également prendre en compte la population de l’agglomération, estimée à environ 9,2 millions d’habitants.

Illuminer la ville chaque nuit coûte donc très cher et c’est précisément ce qui a poussé ses administrateurs à travailler sur ce projet. Si le développement d’une lune artificielle a un coût, ce dernier devrait être rapidement rentabilisé puisque la ville pourra couper son éclairage nocturne.

En revanche, pour le moment, cette dernière n’a annoncé aucune date de mise en oeuvre de son projet.

Il faut également souligner que ce projet de lune artificielle ne fait pas totalement l’unanimité. Certains craignent en effet que cette source lumineuse nocturne provoque des dérèglements au niveau des horloges biologique des habitants. D’autres pensent que cette lune artificielle pourrait avoir un impact négatif sur les missions d’observation astronomique en générant une importante pollution lumineuse.

Mots-clés chineinsolite

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.