Clicky

Crackas with Attitude : Kane Gamble a plaidé coupable

Kane Gamble, un informaticien britannique de 18 ans a avoué avoir essayé de s’infiltrer dans plusieurs ordinateurs appartenant à des responsables américains. Le jeune homme a été jugé pour ses tentatives de piratage sur les appareils appartenant à de hauts fonctionnaires des États-Unis.

Au mois d’octobre 2015, la CIA a reçu une annonce de piratage pas commune, signée Crackas With Attitude. Derrière cette signature se trouvait un jeune pirate portant le nom de phphax.

Clavier

Celui-ci a déclaré au cours de son procès avoir piraté plusieurs ordinateurs de fonctionnaires hauts placés travaillant à la Maison Blanche. Parmi les victimes, on trouve l’ancien dirigeant de la CIA, John Brennan.

Kane Gamble plaide coupable

Le 6 octobre dernier, Kane Gamble a en effet avoué être à l’origine du vol et de la diffusion des informations confidentielles contenues dans le webmail AOL de l’ex-patron de la CIA.

Le jeune pirate a reconnu sa culpabilité sur dix chefs d’accusation reliés aux tentatives de piratage qu’il a menées entre les mois d’octobre 2015 au mois de février 2016.

Phphax a également joué avec le département de la justice américaine en visant le directeur adjoint du FBI Jeh Johnson et le directeur du renseignement national de l’administration Obama, James Clapper.

Jugement attendu pour le 15 décembre

Pour le moment, le jeune homme bénéficie d’une libération sous caution. Son verdict sera prononcé le 15 décembre 2017 et il a bien évidemment été assigné à résidence en attendant.

Dans le cercle d’amis de Kane Gamble, on retrouve Justin G. Liverman, âgé de 25 ans et qui a écopé d’une peine de 5 ans en prison fédérale lors de son jugement en septembre.

Selon ZATAZ, Kane Gamble et Justin Liverman avaient réussi lors de leurs précédentes attaques à obtenir de nombreuses informations sur le directeur de la CIA et de ses proches. Des informations comme son adresse postale, la photo de son domicile, son mail privé, le mot de passe de son système de paiement de péage, une copie de son permis de conduire, la voiture utilisée par ses soins ou encore l’adresse de ses parents.

En tout, Kane Gamble a piraté et détruit plus de huit mille mails de l’ancien directeur de la CIA, John Brennan.

Mots-clés ciasécuritéweb

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !