La compagnie aérienne United Airlines a annoncé des annulations prolongées à cause des 737 Max cloués au sol

Les Boeing 737 Max sont actuellement toujours cloués au sol en raison de deux crashs causés par un problème technique, des crashs qui ont fait au total 346 victimes.

La FAA ou Federal Aviation Administration, en charge de la vérification des mises à jour apportées par Boeing au logiciel de ses appareils, a annoncé le mois dernier qu’elle avait repéré un risque potentiel. Les Boeing 737 Max ne pourront donc transporter de passagers qu’avec l’aval de l’agence.

Crédits Pixabay

Cette situation cause bien entendu des désagréments aux compagnies aériennes. United Airlines a ainsi annoncé le 12 juillet dernier que la compagnie va devoir continuer à annuler et reprogrammer des vols, et ceci de manière étendue.

Le cas des Boeing 737 Max représente un véritable casse-tête pour de nombreuses compagnies aériennes des États-Unis et d’autres pays dans le monde.

Des milliers de clients à gérer

D’après le porte-parole de United Airlines, les annulations vont s’étendre jusqu’au 3 novembre et les changements toucheront  des douzaines de vols par jour. Selon la compagnie, ces changements affecteront ainsi à peu près 2 100 vols pour le mois de septembre et 2 900 vols pour le mois d’octobre.

En ce qui concerne les clients qui ont déjà réservé leurs tickets, la société a déclaré qu’elle allait les mettre sur des vols alternatifs. S’il leur est cependant impossible de trouver un autre vol, ils essaieront de contacter les clients et de leur proposer d’autres options.

Pas d’extension pour d’autres compagnies

Cette situation touche également d’autres compagnies qui avaient introduit le modèle 737 Max de Boeing dans le but de moderniser leur flotte. Southwest Airlines, qui a aussi dû opérer des changements au niveau de ses horaires, a cependant déclaré qu’ils n’allaient pas étendre les annulations au-delà de la date du 1er octobre, comme précédemment annoncé.

La compagnie American Airlines a aussi fait part de son intention de ne pas étendre les annulations au-delà du 3 septembre. La société avait annoncé en juin qu’elle était confiante au sujet des mises à jour et réparations apportées par Boeing. L’entreprise espère ainsi que la situation va revenir à la normale dans peu de temps.

A leur sortie, les modèles 737 Max de Boeing étaient considérés comme étant des avions de nouvelle génération. Les deux crashs qui ont suivi ont cependant donné un coup à la réputation du constructeur. Il faudra ainsi du temps et beaucoup d’effort à Boeing pour permettre à ses 737 Max de reprendre du service.