Clicky

La FCC a rouvert le système d’approbation des appareils en dépit de la fermeture du gouvernement

La Federal Communications Commission (FCC) a réactivé le système d’autorisation d’équipement malgré la poursuite de l’arrêt du gouvernement. Cette réouverture va permettre d’éviter un retard de sortie et de commercialisation des nouveaux téléphones et appareils électroniques.

La FCC a effectivement annoncé le vendredi 18 janvier 2019 qu’elle avait rouvert son système d’autorisation d’équipement, annulant ainsi une décision annoncée le mercredi 2 janvier 2019.

800 millions Facebook Messenger

Il faut néanmoins signaler que la FCC ne rouvrira que ce service. Les autres services de la FCC demeureront ainsi indisponibles jusqu’à la fin de l’arrêt du gouvernement.

Rappelons que la FCC a pour mission de certifier les produits électroniques avant leur sortie sur le marché. Or, l’actuelle fermeture du gouvernement menace de retarder cette sortie.

L’arrêt du gouvernement impacte sur les activités de nombreuses entreprises

Récemment, la Telecommunications Industry Association (TIA) a prévenu que les opérateurs téléphoniques pourraient se voir obligés de reporter la sortie de leurs nouveaux produits en raison du prolongement de la fermeture du gouvernement. Cet arrêt suscite d’ailleurs l’inquiétude des entreprises étant donné que bon nombre de sociétés devraient annoncer la sortie de nouveaux produits lors du Mobile World Congress qui aura lieu à Barcelone, en Espagne, en février 2019.

Apparemment, le système d’autorisation de la FCC est de nouveau accessible depuis le vendredi 18 janvier 2019. Les organismes de certification des télécommunications privées peuvent ainsi y recourir pour obtenir les certifications de leurs appareils.

Toutefois, il faut que ces appareils aient été testés avec succès. Le personnel de la FCC veillera d’ailleurs à contrôler les produits.

Le shutdown, un frein pour les entreprises de télécommunication

Toutefois, beaucoup de personnes pensent que cet arrêt du gouvernement a pour objectif de limiter le déploiement des appareils utilisant la technologie 5G. L’avocat général de l’association de politique technologique TechFreedom, Jim Dunstan, a récemment déclaré à The Verge qu’il avait entendu plusieurs groupes de personnes travaillant dans le secteur technologique dire que cette fermeture du gouvernement ralentirait les activités de certaines entreprises.

Les sociétés comme Verizon, Samsung, T-Mobile et AT&T figureraient parmi les entreprises technologiques susceptibles d’être affectées par cet arrêt gouvernemental. Interrogées par The Verge, ces entreprises n’ont toutefois pas émis de commentaire.

La TIA a déclaré qu’elle était reconnaissante envers la commission d’avoir pris en considération le dilemme des opérateurs téléphoniques et d’avoir rapidement pris des mesures pour le résoudre.