La Floride va autoriser le test de voitures autonomes sans opérateur

Après la Californie, c’est au tour de la Floride d’ouvrir les bras aux voitures sans chauffeur. Le gouverneur, Ron DeSantis, a en effet promulgué une loi qui autorise les véhicules autonomes à circuler librement sur les routes de l’État américain, avec personne au volant.

Il a été annoncé que la loi prendra effet dès le 1er juillet 2019. À compter de cette date, les entreprises et opérateurs à tester leurs voitures autonomes sans conducteur supplémentaire.

voiture

Crédits Pixabay

Mais ce n’est pas tout, car le projet de loi concerne également les passagers des voitures autonomes qui ne seront plus obligés de se plier aux règles de la route. Ils pourront en effet envoyer des SMS, regarder des vidéos ou encore se divertir pendant que la voiture s’occupe de se diriger par elle-même.

Les conditions à respecter

Bien évidemment, cette nouvelle loi implique plusieurs conditions que les entreprises qui souhaitent tester leurs véhicules autonomes sur les routes de la Floride devront respecter. Les véhicules devront notamment respecter des exigences strictes en matière d’assurance et de sécurité.

Le projet de loi exige notamment que la couverture d’assurance des voitures sans chauffeur soit au moins d’un million de dollars, soit environ 900 000 euros. Les propriétaires des véhicules devront également prévenir immédiatement les autorités en cas d’accident, ou alors, il est obligatoire que l’automobile dispose d’un système qui peut s’en occuper à la place de ses occupants.

Faire concurrence à la Californie

En signant ce projet de loi, le gouverneur DeSantis ambitionne de concurrencer la Californie où sont actuellement implantées une soixantaine d’entreprises spécialisées dans la technologie de conduite autonome. Nous avons notamment Waymo (filiale de Google), mais aussi Tesla ou encore Uber.

« Avec ce projet de loi, la Floride a officiellement adopté une politique de porte ouverte pour les constructeurs de véhicules autonomes, et je les encourage à quitter la Californie pour s’installer en Floride », a déclaré Ron DeSantis dans un communiqué officiel publié sur le site de l’État.

Il semblerait ainsi qu’un bras de fer se prépare entre les deux États. Reste à savoir si cette nouvelle loi est une bonne idée, quand on sait qu’il y a peu, un accident mortel avait impliqué une voiture Tesla en mode Autopilot.

Mots-clés voitures autonomes