Clicky

La Fredzone passe chez Online, infogérée par Cognix Systems !

La Fredzone a ouvert ses portes en 2007 et elle était à l’époque hébergée sur une offre mutualisée chez OVH. Laquelle ? Je ne m’en souviens plus mais elle ne volait pas très haut. Une chose est sûre en tout cas, il a fallu changer d’offre plusieurs fois durant ces dernières années et le site s’est finalement retrouvé sur un Performance x3, avec un SQL Privé de 256 Mo derrière.

Cette solution a tenu pendant pas mal de temps mais elle a montré ses limites en début d’année. Les problèmes ont commencé à s’accumuler et j’ai alors pris la décision de basculer sur un serveur dédié.

Fredzone Online

La Fredzone est maintenant hébergée chez Online !

Le truc, c’est que je n’avais pas envie de le gérer moi-même. Eric m’avait parlé de son prestataire à l’époque et c’est précisément ce qui m’a poussé à contacté Cognix Systems et à confier à l’entreprise la gestion de mon serveur.

A l’époque, nous étions partis sur une machine de l’offre SYS. Elle était toujours hébergée chez OVH.

Cognix Systems a toujours travaillé avec cette société jusqu’à présent mais elle vient d’officialiser un nouveau partenariat avec un autre acteur incontournable du secteur : Online. Le hasard fait bien les choses car la Fredzone a été confrontée à de gros problèmes de routage au même moment et Cognix m’a alors proposé de migrer sur cette nouvelle offre.

Elle m’a ensuite demandé si je souhaitais répondre à quelques questions. J’ai accepté et voici la retranscription complète de cet échange.

Quels sont aujourd’hui les besoins d’hébergement d’un site tel que Fredzone ?

Sur le plan technique ? Un bon serveur dédié ! En ce qui me concerne, je suis surtout à la recherche d’une solution à la fois stable et efficace. Je veux pouvoir compter sur mon serveur et qu’il soit capable de tenir le coup durant les pics de trafic.

Quel a été le rythme de développement du site depuis sa création ?

Il a été lancé en 2007. J’étais tout seul à l’époque et j’écrivais deux ou trois articles chaque jour, ce qui m’a permis d’atteindre les 1 000 visiteurs uniques au bout de quelques semaines.

J’ai continué à ce rythme pendant un an et le trafic a subitement commencé à décoller. J’ai donc commencé à monétiser le site en 2009 et j’ai créé mon auto-entreprise dans la foulée. Ce n’était pas mon activité principale à l’époque, je travaillais en parallèle dans une collectivité. Les choses ont pas mal évolué ensuite et je me suis mis à mon compte en 2013, comme entrepreneur individuel.

Le mode d’hébergement du site a-t-il évolué au même rythme ?

Oui. A ses débuts, la Fredzone était hébergée sur un 60plan ou un 90plan chez OVH, avec une base SQL standard. Elle a très vite commencé à se sentir à l’étroit ! J’ai donc investi dans un SQL Privé dès le lancement de l’offre.

Cette solution a tenu pendant quelques années, mais j’ai ensuite dû migrer sur un Performance 3 couplé à un plus gros SQL Privé. Malgré cela, les problèmes ont commencé à s’accumuler au début de l’année. J’ai rencontré de très gros pics de trafic et OVH m’a basculé en mitigation.

C’est à ce moment-là que j’ai décidé de partir sur un serveur dédié.

Quel est pour vous l’intérêt de passer par un service d’infogérance tel que celui proposé par Cognix Systems ?

Je ne suis pas ingénieur ! La gestion d’un serveur Web ne fait pas partie de mon champ de compétences et je n’ai pas envie de me préoccuper de l’aspect technique.

J’ai perdu trop de temps et d’énergie à cause de ça par le passé.

En confiant la gestion du serveur à Cognix Systems, je peux me concentrer sur l’essentiel et donc sur le contenu du site.

Êtes-vous satisfait de la qualité de votre hébergement sur les serveurs d’Online ?

Je manque encore de recul car la migration est très récente, mais tout se passe bien pour le moment. Le plus impressionnant, c’est que nous n’avons pas encore optimisé la configuration du serveur et il a parfaitement tenu le coup alors que le site a généré plusieurs pics de trafic ces derniers jours. 

Je tiens tout de même à préciser que je n’ai aucun ressentiment envers OVH et ses techniciens. Octave m’a aidé à plusieurs reprises, de même pour F., un de mes lecteurs qui se reconnaîtra en lisant ces lignes.

Quoi qu’il en soit, si vous cherchez un prestataire pour gérer votre site web, vous pourrez aller frapper à la porte de Cognix Systems sans aucun problème. Ils ont toujours été de bons conseils et ils sont extrêmement réactifs, ce qui est plutôt rare de nos jours.

Mots-clés onlineweb

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Asturion

    le nombre de visiteurs qui décollent ?
    j’ai pas trop eu cette impression en regardant les commentaires…

    • Tu es libre de ne pas me croire. Le creux correspond au problème de routage pour ton information.

      Et tu sais, si ça ne marchait pas, je n’aurais pas créé une entreprise individuelle, hein…

    • Bonjour,
      Le nombre de commentaires n’est pas le reflet d’un trafic sur un site, on peut visiter un site tous les jours sans laisser un commentaire.
      Dans l’offre Perso déjà le trafic est illimité chez OVH, la base de données fait 200 Mo.

      • Oui enfin il y a illimité et illimité.

        Du temps où j’étais sur le Performance x3, j’ai eu genre un énorme pic de trafic. Mon prestataire, qui gérait déjà le site a l’époque, a pensé à une attaque DDoS tellement c’était énorme mais on s’est rendu compte que ce n’était pas le cas en regardant la provenance des IP.

        OVH a tout de suite placé le site en mitigation et tout le trafic a été routé ailleurs pour éviter de faire tomber le serveur. D’après nos estimations, le pic a dépassé le million de visiteurs uniques sur deux jours.

        Alors oui, trafic illimité, mais dans une certaine proportion uniquement. Si ton site met en danger le serveur, ils couperont tout pour préserver les sites des autres clients hébergés sur la machine.

        Et puis il faut aussi penser que derrière Apache, tu as du MySQL. Et là encore, tu as intérêt à bien maitriser le truc pour gérer ta BDD et les accès dispos en simultanée. Mon SQL Privé tenait bien le coup à l’époque, mais les pics avaient aussi tendance à le mettre par terre.

        • Bonjour,
          Je pense bien que le terme « illimitée » n’est pas à prendre au pied de la lettre, il a ces limites.
          C’est sur que le millions ou plus de visites sur 2 jours font saturer dans ces conditions.
          Je partais juste sur le fait d’un trafic modéré, mille ou 2 mille visites par jour.
          Bien sur que Apache fonctionne avec MySQL, il faut bien un gestionnaire de base de données, on ne va pas faire uns site HTML ou PHP comme avant, statique.

          • Ce que je voulais dire pour MySQL, c’est que le système a aussi ses failles et qu’il faut simplement les prendre en considération. Apache peut encaisser autant de trafic que tu veux mais si ta BDD tombe, alors ton site sera de toute façon HS.

            D’ailleurs, sur mon graph, le premier creux correspond au plantage de mon SQL Privé en début d’année :D

          • J’avais compris, le nombre de visites augmentent le nombre de requêtes ce qui finit par sauter la base de données.
            Il est normal que vous ayez eu du migrer ailleurs, à aucun moment je n’ai remis en doute votre choix, puisqu’il est tout à fait réfléchit.

  • Thomas

    Tu aurais aussi pu regarder du côté d’Infomaniak en Suisse. Leur serveur cloud managé sont intéressants et leur service client est réactif. Incroyable que la Fredzone tenait sur du mutualisé !

    • Bah si tu veux Online m’a été conseillé par pas mal de gens, et notamment par Ulrich (Frandroid) donc bon, j’ai pas été cherché plus loin.