La Galaxie dans votre navigateur grâce à WebTorrent

BitTorrent ne sert pas uniquement à télécharger des distributions Linux et les films de vacances de l’oncle Teddy. Preuve en est, grâce aux technologies dérivées de ce protocole, il est parfaitement possible de se promener virtuellement dans notre galaxie, le tout en trois dimensions et grâce aux données collectées par Gaïa, le satellite de l’ESA.

Si ce nom ne vous est pas connu, alors sachez que Gaïa fait référence à une mission spatiale consacrée à la mesure de la position, de la distance et du mouvement des étoiles. Porté par l’agence spatiale européenne, il repose sur l’utilisation d’un satellite du même nom, lancé en 2013.

Carte Galaxie WebTorrent

Une étoile se cache derrière chacun de ces points lumineux.

Gaïa (le satellite) pèse près de deux tonnes et il embarque deux télescopes, mais aussi pas moins de 106 capteurs CCD de 4500 x 1966 pixels, des capteurs répartis entre trois instruments différents.

Gaïa, une mission ambitieuse pour cartographier la galaxie

Ces instruments assurent chacun différents rôles. L’instrument astrométrique s’occupe ainsi de calculer la position et le déplacement des étoiles tandis que l’instrument spectrophotométrique mesure leur intensité lumineuse. Un spectromètre complète la liste afin de calculer la vitesse radiale des objets les plus lumineux.

Gaïa a quitté la terre ferme le 19 décembre 2013 et il a été placé autour du point Lagrange L2. Depuis lors, il balaie l’ensemble de la voûte céleste afin de dresser la carte de tous les systèmes environnants.

Il restera en activité plusieurs années et toutes les données récoltées par son entremise seront dispatchées à travers un consortium de laboratoires pour être analysées, en partie par le biais de puissants algorithmes développés spécialement pour l’occasion.

Mais revenons-en plutôt à cette carte de la galaxie. Elle a été développé par un certain Charlie Hoey, un développeur qui se passionne depuis de nombreuses années pour tout ce qui se passe au-dessus de nos têtes. Afin de la réaliser, notre ami s’est appuyé sur plusieurs technologies différentes et notamment sur WebTorrent.

Une carte de la galaxie dans nos navigateurs

Cette technologie est apparue sur nos radars à la fin de l’année dernière et elle permet tout simplement de streamer des contenus directement dans nos navigateurs, sans la moindre configuration et, surtout, sans avoir besoin de passer par une quelconque extension.

Elle a nécessité un peu plus de deux ans de développement et elle a été initialement pensée pour permettre aux plus gros sites de réduire les coûts générés par la bande passante utilisée.

Contrairement aux architectures plus traditionnelles, les services intégrant WebTorrent ne s’appuient pas uniquement sur les ressources du serveurs où sont hébergés les sites qui l’intègrent, mais aussi sur les machines des visiteurs. Pas mal de gens s’intéressent à cette technologie et c’est notamment le cas de plusieurs acteurs du marché de la SVOD.

Netflix lui-même a manifesté son intérêt pour elle et il n’est évidemment pas le seul.

Bref, si vous avez envie de vous balader virtuellement dans notre galaxie, ce n’est pas compliqué, il suffit de vous rendre sur cette page.

Mots-clés funinsoliteweb