La Grande Muraille de Chine pourra compter sur les drones pour sa restauration

La Grande Muraille de Chine est classée patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1987. De ce fait, sa préservation est d’une importance majeure non pas seulement pour la Chine, mais pour toute l’humanité.

Des associations comme la Fondation de Chine pour la conservation de l’héritage culturel ont été créées pour se charger entre autres de la conservation et de la rénovation de monuments comme La Grande Muraille de Chine.

Cette fondation a prévu de restaurer une partie de La Grande Muraille de Chine située à Jiankou. Les intempéries combinées au temps ont fini par avoir raison de cette partie du monument qui est devenu de plus en plus délabré au fil du temps.

Pour la rénover, la Fondation de Chine a contracté un partenariat avec la société américaine Intel.

Des drones pour restaurer la Grande Muraille de Chine

Dans une publication postée le 25 avril 2018, Intel a fait savoir qu’il avait signé un partenariat avec la Fondation de Chine en vue d’effectuer des travaux de rénovation sur la Grande Muraille de Chine. Sachant que ce monument s’étend sur plusieurs milliers de kilomètres, son observation peut s’avérer difficile.

Certaines parties sont recouvertes de végétation et d’autres sont devenues pratiquement impraticables. Intel fournira donc des drones Falcon 8+ pour faciliter l’inspection des lieux grâce à des prises de vues aériennes comme l’explique Li Xiaojie de la Fondation de Chine. « Certaines pièces sont sur des pentes abruptes, ce qui pose un grand défi pour l’entretien quotidien. Notre partenariat avec Intel a ouvert de nouvelles avenues pour la préservation. »

Intel met sa technologie à profit

Les Falcon 8+ qui seront utilisés sont dotés d’une intelligence artificielle qui permettra de recréer des images 3D en haute résolution pour obtenir des représentations visuelles de la partie de la muraille qui devra être rénovée. Ces appareils sont capables de réaliser des cartographies numériques précises qui permettront de gagner beaucoup de temps au cours des observations.

La technologie qu’Intel mettra à disposition de la Fondation de Chine pour la rénovation de la Grande Muraille de Chine leur sera plus qu’utile. En plus de l’intelligence artificielle, les drones peuvent pratiquer des vols stationnaires et cartographier minutieusement les zones souhaitées.

La date à laquelle les travaux débuteront n’a pas encore été mentionnée par les deux parties.