Clicky

La légendaire Ferrari F40 vient de souffler ses trente bougies

La célèbre Ferrari F40 vient de fêter ses trente ans. Cette supercar hors norme a marqué son époque et continue à faire rêver les passionnés d’automobiles. Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur celle qui fut la dernière création du constructeur italien Enzo Ferrari.

Dès sa sortie, elle incarna tous les superlatifs, en se présentant comme la plus belle, la plus puissante, la plus rapide, mais également comme étant la plus chère.

Elle reste l’une des Ferrari préférées et s’est réellement démarquée des autres modèles de la firme italienne, dont elle symbolisait les quarante ans d’existence.

Une œuvre d’art automobile

C’était le 21 juillet 1987. Enzo Ferrari présentait sa dernière supercar de grand tourisme pour l’anniversaire de la marque. Elle était proposée en série limitée et était tout droit sortie du monde de la compétition et de la Formule 1. Elle a de suite été présentée comme la voiture la plus efficace de l’histoire automobile.

Il faut dire que ses caractéristiques étaient bluffantes. En effet, elle bénéficiait d’un moteur V8 3 litres de 478 chevaux pour un poids de 1088 kilos à vide. Ce qui lui permettait d’atteindre la vitesse folle de 324 km/h avec un 0 à 100 abattu en seulement 3,9 secondes.

Au-delà des chiffres, c’est avant tout sa ligne qui a immédiatement séduit et qui fait toujours rêver de nos jours. Sa conception a été réalisée par Pininfarina, et son poids réduit a été obtenu grâce à l’utilisation de matériaux composites, du kevlar, de l’aluminium, de la fibre de carbone… un concentré technologique abouti et inédit pour l’époque.

Ses dimensions étaient de 4,43 mètres pour 1,98 mètre en largeur. Sa ligne musclée et furtive se terminait par un aileron massif qui donnait tout de suite le ton de la sportivité… extrême. L’intérieur orienté « course » était logiquement épuré pour participer à l’allègement global de la voiture.

L’une des Ferrari les plus chères au monde

Le confort rudimentaire laissait place à une tenue de route irréprochable ainsi qu’une puissance disponible à tous les régimes. Que ce soit à basse ou à grande vitesse, la sonorité radieuse du V8 berçait le chanceux conducteur. Le tout sans les assistances électroniques déjà disponibles à l’époque. Simplement avec une mécanique de très haut niveau qui offrait la possibilité de rouler sur route avec un bolide de course, tant par son esthétisme que ses entrailles rugissantes.

À la base, sa production était limitée à 400 exemplaires. Son engouement sans précédent a ainsi conduit vers une augmentation importante de la production pour atteindre les 1311 exemplaires. Sans compter quelques modèles exclusifs comme la F40 LM de 700 chevaux produite à seulement 18 exemplaires ou la F40 GTE produite à 19 exemplaires.

Le décès d’Enzo Ferrari un an plus tard et l’exclusivité du modèle ont fait littéralement flamber les prix. En effet, la rareté des exemplaires à fait grimper le prix à l’époque à près de… 5 millions de francs, soit près d’un million d’euros !

En clair, un modèle exceptionnel tant au niveau des performances que du prestige, réservé bien sûr à une clientèle fortunée. Par la suite, la succession s’est faite avec la F50 produite à 349 exemplaires entre 1995 et 1997.

Un modèle unique et très performant, mais qui n’aura pas connu un tel engouement, peut-être du fait de ne pas avoir été LA première et de pas avoir cette exclusivité qui fait toute la différence…

Et vous, êtes vous fan ? Quelle est votre supercar préférée ?

Mots-clés F1Ferrariluxe

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo