La LG Watch Sport est de passage chez Geekbench

LG et Google tiendront une conférence de presse conjointe à la fin de la semaine afin de sonner le coup d’envoi du fameux Android Wear 2.0. En parallèle, le coréen devrait également lever le voile sur deux nouvelles montres connectées : la LG Watch Style et la LG Watch Sport. La seconde vient de faire une apparition très remarquée chez Geekbench, révélant par la même occasion des informations sur sa fiche technique.

Ces deux montres seront assez différentes l’une de l’autre et elles ne s’adresseront par conséquent pas à la même cible.

Bench LG Watch Sport

Les deux montres de LG posant l’une à côté de l’autre.

La LG Watch Style sera ainsi la moins chère des deux. Pensée pour les utilisateurs urbains, elle se contentera du strict minimum. Cela ne l’empêchera cependant pas d’avoir beaucoup de charme.

LG Watch Sport : une montre taillée pour les sportifs, les vrais

La LG Watch Sport s’adressera davantage aux actifs ou aux sportifs. Elle sera bien plus complète et elle mettra l’accent sur la biométrie et la connectivité. En plus du proverbial accéléromètre et du traditionnel gyroscope, elle embarquera en effet un moniteur de fréquence cardiaque, un GPS et un module de communication.

Contrairement au premier modèle, elle sera donc capable de se connecter directement aux réseaux mobiles sans avoir besoin de passer par un smartphone.

Selon Evan Blass, la montre devrait aussi avoir droit à des finitions soignées et à une fiche technique haut de gamme. Il serait ainsi question d’un écran OLED de 1,38 pouce capable d’afficher du 480 x 480, de 768 Mo de RAM, de 4 Go de mémoire interne et d’une belle batterie de 430 mAh.

Geekbench étant peu volubile, il ne confirme pas toutes ces informations, mais il évoque tout de même la présence de 653 Mo de RAM. Il semblerait donc que les informations de notre leakeur soient fondées.

Un événement avancé ?

Il fait aussi allusion à l’architecture de la puce embarquée dans la montre. D’après la solution, la LG Watch Sport devrait ainsi être propulsée par une puce conçue et fabriquée par Qualcomm, une puce embarquant quatre cœurs cadencés à 1,09 GHz.

Le modèle exact n’est pas mentionné, mais la solution évoque tout de même la présence d’une carte mère « swordfish ». C’est assez amusant, car cette expression était le nom de code d’une des montres connectées de Google. Une fois encore, les rumeurs avaient vraisemblablement tapé dans le mille.

À la base, les montres de LG devaient être présentées le 9 février prochain. De même pour Android Wear 2.0. Evan Blass a cependant fait savoir durant le week-end que la date avait été avancée au 8 février. Il ne reste donc plus que quelques heures à attendre pour tout savoir de ces produits.

Mots-clés lglg watch sport