La Machu Picchu menacé par un nouvel aéroport ?

L’ancienne cité inca du Machu Picchu au Pérou est sans doute l’un des vestiges historiques les plus remarquables de notre planète. Perché sur un promontoire rocheux dans les Andes, à environ 2 500 mètres d’altitude, le Machu Picchu attire de nombreux visiteurs venus du monde entier.

Mais la popularité du site pourrait constituer une menace pour sa survie.

Machu Picchu

Crédits Pixabay

Et ce d’autant plus qu’un aéroport international de plusieurs milliards de dollars pourrait bientôt voir le jour à proximité de la citée. Un projet qui « détruira » le site selon ses détracteurs.

Un nouvel aéroport ultra moderne près du Machu Picchu

Traditionnellement pour accéder au Machu Picchu les visiteurs doivent prendre un vol pour l’aéroport de Cusco, à 74 kilomètres du site, qui ne dispose que d’une seule piste. Ensuite ils doivent parcourir le reste du trajet en train ou en randonnée pour atteindre la vallée sacrée. En 2017, ce sont plus de 1,5 million de visiteurs qui se sont rendus sur le site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cela représente près de deux fois le nombre de visiteurs que l’UNESCO recommande pour protéger les ruines antiques.

Pourtant le nombre de visiteurs du Machu Picchu augmente année après année, une tendance qui sera sans doute accélérée par la construction d’un tout nouvel aéroport international à proximité du site. Les travaux de construction ont déjà débuté avec des bulldozers qui ont commencé à déblayer le terrain. Ce projet révolte cependant les archéologues, les historiens, les habitants et les activistes qui attirent l’attention sur le fait que l’aéroport pourrait pousser la région au-delà de sa capacité d’accueil et causer la dégradation du Machu Picchu.

Les défenseurs du Machu Picchu s’organisent

Pour les opposants à la construction de l’aéroport près du Machu Picchu, le plus important est de préserver ce site du XVe siècle. Pour eux, cette région qui abritait autrefois le plus grand empire du monde ne doit pas être mise en péril dans un but lucratif. Une chose inacceptable pour de nombreux universitaires. Une pétition a même été lancée contre ce projet, vous pouvez la retrouver ici.

L’UNESCO a récemment menacé le gouvernement péruvien de son intention de placer le Machu Picchu sur la liste des sites du patrimoine mondial en péril. Le Pérou a alors réagi en durcissant les conditions d’accès au site, notamment en limitant les visites à certaines heures de la journée. Reste à savoir comment le gouvernement compte s’y prendre une fois le nouvel aéroport en place.

Mots-clés archéologie