La manette de la Xbox One a coûté 100 millions de dollars à Microsoft

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’élaboration d’une nouvelle console de salon n’est pas une opération rentable. En réalité, ces drôles de boites coûtent très cher à produire, et elles sont le plus souvent vendues à perte. Tenez, prenez le contrôleur de la Xbox One par exemple. Il ressemble pas mal à celui de la Xbox 360, c’est certain, mais il a coûté très cher à Microsoft. La firme a effectivement investi pas moins de 100 millions de dollars en R&D pour le produire. Oui, 100 millions de dollars, rien que ça, alors on imagine facilement ce que le reste a du lui coûter.

Cela vous surprendra peut-être mais Microsoft a consacré plusieurs années de recherche à l’élaboration de son nouveau contrôleur de jeu. Ce sont même des centaines d’ingénieurs qui ont planché nuits et jours sur le projet, allant jusqu’à oublier de se nourrir, ou même de se laver. Le tout avec une seule idée en tête : proposer la meilleure expérience de jeu aux consommateurs, et mettre une grosse fessée à la PlayStation 4 en passant. Parce que bon, l’égo, c’est important et ça s’entretient.

Coût manette Xbox One

La manette de la Xbox One a coûté assez cher en terme de R&D. Incroyable, non ?

Pour se faire, la fine équipe a exploré plusieurs pistes différentes. Certains prototypes intégraient un écran à la place des boutons START et SELECT. D’autres embarquaient carrément un pico-projecteur capable de projet une image sur une surface plane, ou encore… un diffuseur d’odeurs. Ce n’est pas une plaisanterie, pendant un moment, Microsoft avait effectivement envisagé de jouer avec notre odorat. Mais ça, c’était avant l’annonce de la sortie de Dead Rising 3 sur Xbox One, bien sûr…

Alors c’est vrai, la manette de la Xbox One ne révolutionne pas le genre, on est bien d’accord, mais il suffit néanmoins de la placer aux côtés de la manette de la Xbox 360 pour constater les nombreuses optimisations qu’elle apporte. Quant à savoir si cela valait vraiment 100 millions de dollars, c’est encore un autre débat et je vais éviter de prendre position.

Via

Mots-clés microsoftxbox one