La Mission InSight et son sismomètre français en passe de se poser sur Mars

Une fierté pour les Français. Après six ans de préparation, la mission InSight se posera enfin sur Mars le lundi 26 novembre 2018. Quel est le rapport entre la mission de la NASA et la France dites-vous, eh bien, il se trouve qu’à bord d’InSight se trouve un engin français, qui constitue une pierre angulaire à la bonne marche de cette mission.

En effet, InSight emmène un sismomètre français avec lui sur Mars.

Ce sismomètre, baptisé Seis, joue un rôle clé dans la mission InSight. Pour la première fois, la NASA dédie une mission à l’étude de la composition interne de Mars. C’est là que le sismomètre français sera indispensable puisque c’est par cet instrument que les scientifiques étudieront la séismologie, la géodésie et les propriétés thermiques de la planète rouge.

Il aura fallu six mois au robot pour parvenir enfin à sa destination. Insight est prévu atterrir à proximité du rover Curiosity, dans Elysium Planitia.

InSight étudiera Mars jusqu’en novembre 2020

Cette mission inédite ne prendra fin jusqu’en novembre 2020. C’est la première fois qu’un sismomètre sera utilisé sur la surface de Mars. Les scientifiques espèrent comprendre comment se forment et évoluent les planètes telluriques grâce à cette mission et, plus précisément, à travers les données récoltées sur la structure et les processus intérieurs de mars.

De même, les chercheurs veulent déterminer le niveau de l’activité tectonique et sismique de Mars et, enfin, ils souhaitent mesurer le taux d’impact des météorites sur la surface de la planète.

Il y aura de nombreuses premières fois au cours de cette mission

Outre le fait que c’est la première fois qu’une mission sera entièrement dédiée à l’étude de la structure interne de Mars, il y a aussi d’autres initiatives disruptives. Par exemple, c’est la première fois que l’on mettra un sismomètre en contact direct avec le sol et que l’on essayera de détecter des tremblements de terre autre part que sur notre propre planète.

De plus, ce sera au cours de cette mission qu’un instrument automartelant s’enfoncera à cinq mètres dans le sous-sol, une profondeur 15 fois supérieure à celles atteintes par les autres missions menées auparavant sur Mars et ce sera aussi la première fois qu’on utilisera un bras robotisé pour déposer un instrument sur le sol martien.

Autre nouveauté, en parallèle avec la mission InSight se déroulera aussi la mission MarCo ou Mars Cube One. Il s’agit de deux satellites ou Cubesats qui voleront en formation derrière la sonde et qui serviront à effectuer des tests de communication. Ils relayeront ensuite la télémétrie d’InSight lorsque celle-ci entrera dans l’atmosphère de Mars et y atterrira le 26 novembre 2018. Jamais auparavant les Cubesat ne sont allés aussi loin dans l’espace interplanétaire.

Mots-clés mars