La MPAA s’attaque encore à Popcorn Time

Popcorn Time est devenu un véritable symbole pour tous les pirates en seulement deux ans. La solution a séduit des millions d’internautes à travers le monde mais elle a aussi poussé les studios hollywoodiens à lancer des procédures à l’encontre de ses différents forks. Ils n’ont d’ailleurs pas l’intention de cesser le combat car la MPAA vient de s’attaquer à un portail spécialisé, Popa.cr.

La Motion Picture Association of America est une association regroupant les sept principaux studios américains. Elle a été créée à la fin de la Seconde Guerre Mondiale et elle a des bureaux dans une dizaine de villes différentes.

MPAA Popcorn Time

La MPAA s’est attaquée à un nouveau fork de Popcorn Time.

Cela ne devrait pas vous surprendre mais la MPAA a toujours lutté contre le piratage et elle s’est d’ailleurs attaquée à PopcornTime.io le mois dernier, entrainant par la même occasion la fermeture du fork.

La MPAA est partie en croisade contre Popcorn Time

L’affaire a fait couler pas mal d’encre, bien sûr, mais cette offensive n’a malheureusement pas eu l’effet escompté car Wally a lancé une nouvelle version du client au début de la semaine et la solution est donc en train de renaître de ses cendres.

L’association a cependant bien l’intention de poursuivre sur sa lancée et elle vient ainsi de s’attaquer à un nouveau portail : Popa.cr.

Si ce nom ne vous dit rien, c’est tout à fait normal car ce site a ouvert ses portes mercredi dernier. Son lancement a d’ailleurs été annoncé en grande pompe sur Reddit et c’est sans doute ce qui a attiré l’intention des ayants-droit.

Résultat des courses, la MPAA a envoyé un courriel à son administrateur pour lui annoncer qu’il enfreignait les lois sur la propriété intellectuelle et qu’il s’exposait ainsi à des poursuites et à de lourdes sanctions.

Il a préféré revendre son site plutôt que de le fermer

Mieux, l’association lui a aussi demandé de fermer son service dans un délai maximum de 24 heures. Il a commencé par refuser de céder à la pression mais il a fini par rendre les armes, ce qui peut aisément se comprendre.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais le concepteur du service a eu l’idée de mettre en vente son nom de domaine et son site. Il a tout de suite trouvé un repreneur et Popa.cr a réouvert ses portes au bout de quelques heures à peine.

La MPAA ne compte évidemment pas en rester là et elle a ainsi lancé ses avocats aux trousses de son nouveau propriétaire. Reste à voir s’ils arriveront à le retrouver. Oui et dans le pire des cas, il pourra toujours mettre en vente le site à son tour.

Via

Mots-clés p2ppopcorn timeweb