La mythique Ford Mustang s’offre un restylage

La Ford Mustang, icône mythique de l’Histoire de l’automobile, est toujours commercialisée depuis 1964. La dernière version, en vente depuis deux ans et demi environ, va déjà s’offrir un restylage.

Elle sera dévoilée ces jours-ci au Salon de Francfort qui se déroule du 12 au 24 septembre. Elle conserve un nom réputé, notamment grâce au film Bullitt dans lequel Steve McQueen conduit un modèle GT Fastback.

Une « Muscle Car » typique des États-Unis, qui va désormais afficher un style encore plus dynamique et bénéficier d’un moteur V8 encore plus performant.

Un goût d’Amérique

Déjà dévoilé aux États-Unis, le célèbre modèle de Ford affiche une ligne plus dynamique, un regard plus agressif pour un ensemble plus affiné. De légères modifications réussies, sans tout chambouler, une bonne recette qui permet de conserver l’ADN du modèle.

Un ADN d’ailleurs musclé, propre aux « muscle car » américains, qui laisse tout de suite imaginer ce qui se trouve sous le capot, à savoir un gros moteur digne de la robe qui l’englobe.

Il s’agit d’un bloc V8 de 5 litres qui voit sa puissance passer de 422 à 450 chevaux. L’actuel permet déjà de plier le 0 à 100 km/h en seulement 4,8 secondes, pour une vitesse de pointe de 250 km/h. Les 530 Nm de couple donnent de la légèreté aux 1800 kilos de la bête.

Un autre moteur plus modeste est disponible. Il dispose néanmoins de 317 chevaux mais sa puissance sera réduite à 290 chevaux suite à l’ajout d’un nouveau filtre à particules, qui permet de répondre aux normes Euro 6.2.

Cela dit, pas d’inquiétudes pour les puristes, car Ford promet des performances en hausse grâce au couple plus élevé. Ces deux moteurs pourront bénéficier d’une boîte automatique à 10 rapports. Le tout dans des dimensions à l’Américaine : environ 4,80 mètres de longueur pour 1,92 mètre de largeur.

Un gros moteur encore plus débridé et un « petit » plus contenu et bien évidemment plus sobre. Les consommations varient entre 8 et 14 litres/100 en moyenne, celles des nouveaux moteurs seront sans doute similaires.

Deux moteurs pour un plaisir à « petit prix »

La face avant a été redessinée au niveau des projecteurs et des pare-chocs, avec un regard qui peut faire penser à certaines Jaguar. La calandre a été élargie et le capot abaissé de 2 centimètres pour améliorer le coefficient de pénétration dans l’air. Le diffuseur est désormais de couleur noire et un aileron fait son apparition sur la version GT.

De nouvelles suspensions adaptatives « MagneRide » font également leur apparition. Le constructeur précise qu’une fonction permettra de passer en mode « discret » pour les déplacements matinaux – ou tardifs – pour ne pas trop affoler le voisinage, ce qui est prometteur pour la sonorité des moteurs, surtout lorsque le Launch Control sera activé.

À l’intérieur, un écran tactile de 12” sera disponible en option, ainsi qu’un régulateur de vitesse adaptatif, un système de détection de piétons et même un assistant de maintien dans la voie de circulation. D’autres options s’ajoutent au catalogue comme les sièges en cuir, chauffants ou ventilés, ainsi que le volant chauffant.

Les premières Mustang restylées devraient être livrées en Europe en 2018. L’autre avantage de ce modèle (si ce n’est le meilleur avantage), c’est son prix. En effet, les prix vont – seulement – de 37 000 à 47 000 euros pour le modèle actuel selon le moteur choisi (plus avec les options). Soit le prix d’un monospace (très) bien équipé.

Une somme dérisoire face aux autres modèles de la catégorie. De quoi permettre à certains d’accéder à un véritable monstre de puissance. Pas d’informations quant aux nouveaux prix, seront-ils revus à la hausse ? Suspense…

Et vous, séduits par ce « low-cost » du Muscle Car ?