La NASA a annulé son rover lunaire

Les scientifiques ne s’attendaient sûrement pas à ce que le projet de rover lunaire soit abandonné. Cette nouvelle est en contradiction avec la volonté de Donald Trump de renvoyer les hommes sur la Lune.

De plus, les experts de la NASA travaillaient déjà sur un véhicule robot qui permettrait d’explorer la surface lunaire. Cette machine était au cœur du projet Resource Prospector.

JAXA Lune

Le Lunar Exploration Analysis Group a d’ailleurs demandé des explications à Jim Bridenstine, le nouvel administrateur de la NASA. Les chercheurs ne comprennent pas les raisons de cette annulation soudaine, d’autant que les ordres sont formels : la mission doit s’achever au mois de mai 2018.

Il s’avère en réalité que le Président des États-Unis souhaite que l’exploration de la Lune soit plus élargie.

Les nouvelles directives du Président américain

Le 27 avril 2018, la NASA a affirmé qu’une nouvelle stratégie serait mise en place afin de s’accorder avec les directives de Donald Trump.

Le groupe de scientifiques Lunar Exploration Analysis devra donc se conformer à cette décision. Néanmoins, les équipements du Rssource Prospector serviront toujours pour les missions futures.

Jim Bridenstine a confirmé que les outils et les machines de prospection seront utilisés pour étudier la Lune sous tous ses angles. L’administrateur de la NASA promet que les atterrisseurs seront plus grands et qu’il y aura davantage de découvertes scientifiques et de plus en plus d’explorations. Il a également fait mention d’une grande affluence des partenaires commerciaux.

Rover : un projet qui a été élaboré depuis une décennie

Le robot lunaire devait explorer les zones polaires de la Lune. Il aurait dû succéder à Apollo 17 qui s’était posé sur le sol lunaire en 1972.

Le lancement du rover était programmé pour 2022. La décision d’annuler cette mission est incompréhensible, car les scientifiques comptaient sur ce véhicule pour mieux explorer la Lune.

Malgré les réticences des experts de l’agence spatiale, Donald Trump semble avoir des projets plus ambitieux. Pour le Président US, il ne s’agira plus uniquement de planter le drapeau et de laisser les traces de pas sur la Lune. Il veut établir une base pour une mission vers Mars.

Plus encore, il veut étendre les missions d’exploration au-delà de la planète rouge. La question qui se pose est : les ambitions de Trump mettront combien de temps pour se réaliser ?

Mots-clés luneNASA